Le Pr. Ihou Watéba et les deux étudiants libérés

Le Pr. Ihou Watéba et les deux étudiants libérés

SHARE
image_pdfimage_print

Le Pr. Ihou Watéba et les deux étudiants placés en garde à vue dans le cadre de l’affaire de falsification de notes à la Faculté des Sciences de la Santé (FSS) de l’Université de Lomé, ont été libérés dans la soirée de ce lundi, a-t-on appris de source proche du dossier.

Le Vice doyen de la FSS et les deux étudiants à savoir Mlle Léontine Amoudzi Tamekloe et Cédric Yann Foly Dosseh avaient été interpelés il y a quelques jours par le Service de Renseignement et d’Investigation (SRI) et placés en garde à vue à la Gendarmerie nationale pour des besoins d’enquête dans cette supposée affaire de notes truquées.

Une situation qui a provoqué une vague de mécontentement notamment au sein de la communauté universitaire et des praticiens hospitaliers du Togo qui, dans la foulée, ont lancé une nouvelle grève sèche de quatre jours pour non plus seulement exiger de meilleures conditions de travail, mais aussi la libération de leur collègue et des étudiants.

L’avocat du Vice doyen de la FSS estime que cette affaire pourrait être réglée à la Faculté ou au Conseil de discipline de l’Université.

L’affaire qui est toujours à la phase de l’enquête préliminaire, suit tout de même son cours au niveau du Procureur de la République afin de déterminer la suite à donner au dossier.

Dans un communiqué publié lundi, le Président de l’Université de Lomé a appelé la communauté universitaire au calme et à la retenue dans le respect de la présomption d’innocence et la recherche de la vérité. Le Pr Dodzi Kokoroko a également rassuré que « diligence est faite pour un dénouement rapide de la situation ».

Cris DADA