Projet GoGIN : Le Togo et le Bénin dans un exercice...

Projet GoGIN : Le Togo et le Bénin dans un exercice de gestion de crise maritime

SHARE
Exercice de gestion de crise maritime
Exercice de gestion de crise maritime
image_pdfimage_print

Dans le cadre de la mise en œuvre du projet GoGIN, un exercice de gestion de crise maritime a débuté cette semaine au Bénin et prend fin ce samedi 27 Mai dans les eaux du Togo. Il s’agit d’un exercice d’envergure régionale qui implique diverses structures   notamment le Centre de Coordination de Cotonou, le Centre Régional de Sécurité Maritime de l’Afrique de l’Ouest, les services des préfectures maritimes du Bénin et du Togo, appuyés par les moyens aérien et naval de la marine nationale togolaise et française.

Cofinancé à hauteur de 7,5 millions d’euros par l’Union européenne (UE) et 1,8 million d’euros par le Danemark, le programme de Réseau inter-régional pour la Sécurité Maritime dans le Golfe de Guinée (GoGIN) est piloté par Expertise France. Il a pour objectif de mettre en réseau et de favoriser davantage le partage d’informations entre les autorités et structures en charge de veiller à la sureté et à la sécurité maritime. Il vise également le développement d’une culture et d’un savoir-faire en matière de coopération dans le domaine de la sûreté et de la sécurité maritimes dans les pays du Golfe de Guinée.

Selon un communiqué de la délégation de l’UE au Togo, le projet GoGIN s’étend sur une période de 48 mois et va couvrir au total 19 pays côtiers du Golfe de Guinée depuis le Sénégal jusqu’à l’Angola.

« L’Union européenne cherche à renforcer une approche intégrée en matière de sécurité, de gouvernance et de développement tout en mettant à profit les enseignements tirés des expériences dans la Corne de l’Afrique ainsi que des acquis du projet précédent “Route  Maritime Critique Golfe de Guinée” (CRIMGO) dont le Togo a été partie prenante », explique l’Ambassadeur de l’UE au Togo, Nicolás Berlanga Martínez.

David