Une vue des participants

Promotion de la statistique : Les experts d’AFRISTAT en séminaire à Lomé

Lomé la capitale togolaise accueille un séminaire sous-régional de renforcement des capacités en matière d’élaboration et de suivi évaluation de la mise en œuvre des Stratégies Nationales de Développement de la Statistique (SNDS).

Ce séminaire-atelier de quatre jours a pour objectif de promouvoir les SNDS comme cadre d’amélioration de la production et d’utilisation des statistiques officielles. De façon plus spécifique, il sera question de mener des réflexions devant permettre aux SNDS de servir véritablement de cadre pour la production pérenne d’indicateurs relatifs aux ODD en lien avec le processus de développement national.

Au cours des travaux qui prendront fin ce 26 avril, les participants venus des pays membres de l’Observatoire économique et statistique d’Afrique subsaharienne (AFRISTAT) auront à débattre d’une quinzaine de thèmes sous la direction des experts d’Afristat et de la Banque Africaine de Développement (BAD) ainsi que des personnes ressources. Des organisations intervenant dans le renforcement des capacités statistiques sont également invitées à prendre part à ce séminaire pour apporter leurs contributions.

Les statistiques fournissent une évaluation fiable des indicateurs sociaux et économiques clés, couvrant tous les aspects du développement depuis la mesure de la production économique et l’inflation jusqu’à celle du bien-être de l’individu. De bonnes statistiques sont donc nécessaires, car elles constituent un gage de bonne gouvernance. Elles permettent également de mesurer les apports, les produits, les résultats et l’impact des politiques publiques.

Pour M. Cosme Vodounou Directeur Général d’AFRISTAT,  les statistiques constituent un élément essentiel pour la prise de décisions fondées sur les faits, au regard de leur rôle d’outil de mesure de progrès, de suivi évaluation des projets, programmes et politiques, quelles que soient les caractéristiques culturelles et historiques des pays indépendamment de leur niveau de développement.

Selon le Directeur de Cabinet du ministère de la Planification du Développement, M. Essohanam Edjeou, la rencontre sera une occasion pour réaffirmer l’importance de la statistique non seulement pour les statisticiens, les chercheurs, les étudiants, les décideurs mais aussi pour le grand public. « Les statistiques constituent un véritable outil de mesure du progrès du développement économique, social et environnemental d’un Etat », a-t-il fait savoir.

Espoir Améhoassi