Le rapport sur la gestion des questions de cotisations des enseignants remis...

Le rapport sur la gestion des questions de cotisations des enseignants remis au Premier Ministre

SHARE
Remise du rapport au Premier ministre
Remise du rapport au Premier ministre
image_pdfimage_print

C’est une nouvelle étape franchie en faveur de l’amélioration des conditions de vie et de travail des enseignants au Togo. Les questions de cotisations sociales ou prélèvements opérés sur le salaire de certains enseignants auxiliaires, à la Caisse de Retraite du Togo et à la Caisse Nationale de Sécurité Sociale, avant leur reversement dans le cadre des fonctionnaires seront bientôt définitivement résolues.

La Cellule ad’ hoc chargée de gérer ces questions de cotisations des enseignants a remis ce jeudi, son rapport final au Premier ministre Komi Sélom Klassou qui a immédiatement demandé aux ministres concernés de faire un travail de pédagogie pour faciliter les démarches auprès de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale.

Le Premier ministre a par ailleurs demandé  aux ministres concernés, notamment ceux du secteur éducatif, des Finances et de la Fonction publique et du Travail de prendre toutes les dispositions pour relayer ces informations afin que les enseignants qui ont déjà rempli les conditions, en bénéficient.

Sur la période de cotisation prise en compte à savoir du 1er octobre 1995 au 30 juin 2008, au total 13.778 enseignants auxiliaires ont été recensés pour un montant de cotisation sociale évalué à 1.754.074.658 F CFA, selon le président de la cellule ad’ hoc, Lawson Boevi Dodji.

« Nous voudrions rassurer les enseignants que le travail de la cellule ad’ hoc est bien fait et que les cotisations ou prélèvements opérés entre 1995 et 2008 vont bénéficier aux acteurs concernés. Cette assurance est un gage pour les partenaires du secteur éducatif, comme quoi, le gouvernement est à pied d’œuvre pour apporter les solutions telles que indiquées dans les mesures annoncées par le gouvernement le 17 mars 2017 », a indiqué Komi Sélom Klassou.

Pour rappel, cette cellule ad ‘hoc a été créée par le gouvernement à travers l’arrêté N° 2017-003/PMRT du 20 mars 2017 suite aux perturbations enregistrées à la rentrée scolaire 2016-2017, en raison des grèves lancées par les syndicats du secteur de l’éducation pour des revendications.

Bruno O.