Rencontre entre Faure Gnassingbé et son homologue israélien Reuven Rivlin

Rencontre entre Faure Gnassingbé et son homologue israélien Reuven Rivlin

SHARE
image_pdfimage_print

Au troisième jour de sa visite en Israël, le chef de l’Etat Faure Gnassingbé a été reçu dans la matinée de ce mercredi 10 août à Jérusalem par son homologue israélien, Reuven Rivlin. Au menu des échanges entre les deux hommes d’Etat, le point de la coopération entre les deux pays surtout sur le plan politique, dans une vision commune  de lutte contre le terrorisme et le renforcement de la coopération dans les domaines agricoles et sanitaire.

Le Président de la République s’est rendu juste après la rencontre avec Reuven Rivlin au mont Herzl, du nom de Theodor Herzl, fondateur du sionisme politique moderne.  Le sionisme est une idéologie politique fondée sur un sentiment national juif, décrite comme nationaliste par les uns et comme émancipatrice par les autres, prônant l’existence d’un centre territorial ou étatique peuplé par les Juifs en Terre d’Israël. Sur les hauteurs de ce mont qui surplombe la ville de Jérusalem, Faure Gnassingbé,  accompagnée de sa délégation a procédé au dépôt d’une gerbe au monument dédié  aux victimes de la terreur.

Déjà mardi, Faure Gnassingbé a eu à visiter le port de Haïfa  au Nord du pays, où il a assisté à une présentation de cette  plateforme portuaire avant un tour des installations à bord d’un remorqueur en présence du premier responsable des lieux, Mendi Zaltzman. Avec une  superficie de 700.000 m2 et composé de 7 terminaux ultramodernes, c’est un port qui a été classé par l’OCDE comme le 4e port le plus performant du monde. Le Togo entend s’inspirer de ces infrastructures pour davantage moderniser ses installations  portuaires de Lomé déjà très appréciées avec  la construction du troisième quai.

Le Togo ambitionne également se protéger efficacement contre les dangers liés au développement des nouvelles technologies de l’information et de la communication. C’est dans ce sens qu’une visite a été organisée au sein de la société CyberGym, leader mondial en matière de  cyber défense. Les questions de sécurité informatiques sont d’une importance capitale pour un pays comme le Togo à l’heure du développement des nouvelles technologies de l’information et de la communication.Faure Gn. Reuven Rivlin ensemble avec la délégation

Il faut rappeler que le chef de l’Etat est accompagné dans ce voyage par une importante délégation ministérielle notamment  la ministre du Développement à la base Victoire Tomégah-Dogbé, le ministre de la Sécurité Yark Damehame, de la Justice Pius Agbétomey, des Mines et de l’Energie Marc Ably Bidamon et de Moustafa Mijiyawa en charge de la Santé et de la protection sociale.

La rédaction