Santé/ L’approche contractuelle démarre au CHU Sylvanus Olympio de Lomé

Santé/ L’approche contractuelle démarre au CHU Sylvanus Olympio de Lomé

SHARE
Faure Gnassingbé ce mardi au CHU-SO de Lomé
Faure Gnassingbé ce mardi au CHU-SO de Lomé
image_pdfimage_print

L’approche contractuelle est dans sa phase d’extension dans les centres de santé au Togo. Cette réforme de la gestion des formations sanitaires publiques du pays a officiellement démarré ce mardi au Centre hospitalier universitaire Sylvanus Olympio (CHU-SO) de Lomé à l’issue d’une cérémonie présidée par le Chef de l’Etat Faure Gnassingbé.

Le CHU Sylvanus Olympio de Lomé (le plus grand centre hospitalier du Togo), est en effet l’un des trois sites pilotes retenus pour la mise en œuvre de cette réforme en plus du centre hospitalier préfectoral de Blitta et du centre hospitalier régional d’Atakpamé.

La contractualisation en effet est basée sur une délégation de gestion à une entité non étatique chargée de mettre en place des outils et des mécanismes  d’une gestion orthodoxe, participative et inclusive. Elle vise à prévenir ou à corriger par le biais d’une bonne gestion, les dysfonctionnements et les maux dont souffrent les structures sanitaires publiques du pays.

« L’assainissement de la gestion par l’approche contractuelle trouve sa justification dans la désaffection de nos populations pour les formations sanitaires publiques, née du fossé sans cesse croissant entre les ressources injectées et les résultats enregistrés », a expliqué le Ministre de la santé, Pr Moustafa Mijiyawa.

Il a annoncé qu’au regard des bons résultats déjà enregistrés notamment au CHR d’Atakpamé, la réforme sera dans sa phase d’extension dès la semaine prochaine dans les hôpitaux de Sokodé, de Kara et de Dapaong.

Il faut préciser que la cérémonie de ce jour rentre dans le cadre des activités marquant la commémoration des 58 ans de l’indépendance du Togo.

David