Santé : Rencontre d’échange entre les instrumentistes à Lomé

Santé : Rencontre d’échange entre les instrumentistes à Lomé

SHARE
Table d’honneur
Table d’honneur
image_pdfimage_print

Les instrumentistes membres de l’Association Togolaise des Techniciens en Instrumentation Chirurgicale (ATTIC) ont tenu ce samedi 09 juin à Lomé, leur troisième journée de formation post universitaire, une rencontre d’échange autour de cette activité professionnelle pour une amélioration de la qualité de soins aux patients.

Les débats ont porté sur la contribution de l’instrumentiste chirurgicale dans la prévention des incidents pendant les opérations, les différents types d’incidents pouvant survenir au cours d’une intervention chirurgicale et comment trouver des approches de solution pour les prévenir et au pire des cas, minimiser les conséquences sur le patient et l’équipe chirurgicale.

Dans son intervention de circonstance, le Professeur David Dosseh (chirurgien) a exhorté les participants à faire valoir davantage leur « savoir-faire et leur savoir-être ». Pour lui, le praticien hospitalier doit s’illustrer par un bon accueil aux patients, développer une relation conviviale envers tout le monde et offrir une meilleure prestation en termes de soins.

Il faut dire que la création de l’ATTIC répond au besoin de mieux faire connaître le rôle des instrumentistes des blocs opératoires et d’œuvrer pour leur meilleure visibilité au sein de la communauté.

L’instrumentiste est celui qui œuvre aux côtés des chirurgiens dans les hôpitaux, cliniques et autres différentes formations sanitaires. Pour Mme Kpégoh Christine présidente de l’Association Togolaise des Techniciens en Instrumentation Chirurgicale, « avec l’évolution de la médecine, une perpétuelle remise à niveau, une formation ou un recyclage s’impose à tous les praticiens afin de relever les imperfections et d’améliorer les rendements pour une meilleure qualité des soins », a-t-elle déclaré.

Espoir AMEHOASSI