Togo : Une administration hyper connectée grâce à la fibre optique

Togo : Une administration hyper connectée grâce à la fibre optique

SHARE
Faure Gnassingbé a officiellement lancé le réseau
Faure Gnassingbé a officiellement lancé le réseau
image_pdfimage_print

C’est presque une révolution dans l’administration publique togolaise. Grâce à la fibre optique, plus de 560 bâtiments de l’administration sont dorénavant connectés entre eux, afin de mieux  répondre aux exigences de rapidité, de disponibilité et de simplification des procédures. Ceci, à la faveur du projet « e-gouvernement » dont le réseau a été officiellement lancé ce lundi à Lomé par le Chef de l’Etat Faure Gnassingbé.

Après 30 mois de travaux pour un investissement de 15 milliards de F CFA sur financement de l’Exim Bank de Chine, le projet e-gouvernement est enfin une réalité au Togo. Le réseau permettra en effet à l’administration togolaise de s’interconnecter, d’échanger et de partager beaucoup plus facilement, des informations avec notamment les citoyens à partir d’un centre d’opération désormais fonctionnel.

Selon les explications du Ministre Cina Lawson en charge des postes et de l’économie numérique, le réseau e-gouvernement va améliorer l’organisation et le fonctionnement de l’administration pour assurer la délivrance de services de qualité et par la même occasion, les relations de l’administration avec les administrés. « Le réseau e-gouvernement permet aux agents de l’Etat d’avoir accès à l’internet haut débit. Les administrations pourront également se doter de téléphones IP pour émettre des appels gratuits entre elles ; nous pouvons à présent envisager l’extension à l’ensemble de l’administration de la messagerie électronique professionnelle pour le moment mise en œuvre au niveau gouvernemental », a-t-elle déclaré.

Elle a ajouté qu’en plus de rationaliser le fonctionnement interne de l’administration publique, le réseau e-gouvernement bénéficie également aux citoyens, ainsi qu’aux internautes nationaux et internationaux. « En effet, grâce au débit offert par le réseau e-gouvernement, la circulation des informations entre les administrations et les agents est accélérée et facilitée. A terme, nous travaillons sur l’archivage numérique et la dématérialisation complète des démarches et procédures de l’administration pour que le citoyen puisse les accomplir en ligne », a précisé la ministre Cina Lawson.

D’une longueur de 250 Km, la fibre optique mise en place dans ce réseau dote les bâtiments publics connectés (dont 35 % des lycées publics de Lomé) d’un débit de 100 Mpbs. Tous les bâtiments hospitaliers (CHU, centres de santé), les universités, toutes les institutions de la République de Lomé et de Kara et tous les ministères sont connectés à ce réseau dont les travaux sont exécutés par les techniciens de l’entreprise HUAWEI.

David