Le Togo affiche son envie d’appartenir au Commonwealth

Le Togo affiche son envie d’appartenir au Commonwealth

SHARE
Faure Gnassingbé et Tony Blair à Lomé
Faure Gnassingbé et Tony Blair à Lomé
image_pdfimage_print

Le Togo envisage d’adhérer au  Commonwealth, une organisation composée de plus d’une cinquantaine d’Etats qui, pour la plupart, sont d’anciens territoires de l’Empire britannique. Selon un communiqué de la Présidence de la République, l’objectif de cette démarche est de pouvoir diversifier davantage les relations de partenariat.

Mercredi, le Chef de l’Etat Faure Gnassingbé a reçu dans ce sens, l’ancien Premier ministre britannique Tony Blair accompagné d’une forte délégation. Le communiqué souligne que la présence de l’ancien Premier ministre britannique au Togo devrait contribuer à faire avancer ce processus. Il faut rappeler qu’en février dernier, le Togo avait déjà reçu une délégation du Commonwealth.

Le Commonwealth fait la promotion d’une série de valeurs communes à ses pays membres telles que l’égalité, la non-discrimination, la démocratie et la primauté du droit. En outre, l’organisation joue un rôle important pour le progrès social et économique de ses membres. Le CFTC (Fonds du Commonwealth pour la coopération technique) soutient notamment les efforts des pays membres en développement afin d’accélérer le rythme de leur croissance économique.

La rédaction