Togo : Démarrage de l’édition 2018 des luttes traditionnelles « Evala »...

Togo : Démarrage de l’édition 2018 des luttes traditionnelles « Evala » en pays Kabyè

SHARE
Deux lutteurs dans l’arène
Deux lutteurs dans l’arène
image_pdfimage_print

L’édition 2018 de la traditionnelle lutte des « Evala » en pays Kabyè a démarré ce samedi 07 juillet dans la préfecture de la Kozah au nord du Togo. Pendant une semaine, les 13 cantons de la préfecture plus celui de Yaka dans le Doufelgou vont encore une fois vibrer au rythme des sons de la tradition. Les jeunes de tous les cantons vont rivaliser d’ardeur dans les arènes à travers ces rites initiatiques qui leur permettent d’intégrer la classe des adultes.

Toute victoire fait en effet la fierté du lutteur, des parents et des habitants de tout le village ou du canton. La victoire ou la défaite définit la place du jeune kabyè dans la société.

Les premières empoignades se sont déroulées sur le terrain de l’Ecole Primaire Publique de Kagnalada, après le lancement officiel dans le canton de Pya en présence du Chef de l’Etat Faure GNASSINGBE. Le face-à-face entre les lutteurs de Lao-Haut et ceux de Lao-Bas a tourné à l’avantage de Lao-Bas vainqueur sur le score de 18 victoires contre 16.

Des préliminaires ont également eu lieu dans plusieurs cantons notamment Yadè, Pya, Sarakawa, Yaka et Bohou. Dimanche, les cantons de Tchitchao et de Yadè seront à l’étape des demi-finales.

Les luttes traditionnelles sont une occasion de retrouvailles entre les Kabyè, véritable période de fête sur tous les terrains de lutte. C’est également une occasion de promotion des différentes activités économiques, et des produits et services de certaines sociétés et entreprises.

Cris DADA