Togo/ Des journalistes outillés sur les ODD et changements climatiques

Togo/ Des journalistes outillés sur les ODD et changements climatiques

SHARE
Formation des journalistes
Formation des journalistes
image_pdfimage_print

Une quarantaine de journalistes togolais ont été entretenus ce jeudi à l’Institut français de Lomé sur les questions relatives aux Objectifs de Développement Durable (ODD) et les changements climatiques. C’est une initiative de l’Alliance des Médias pour l’Eau et l’Assainissement (AMEA) en collaboration avec le Service de Coopération et d’Action Culturelle (SCAC) de l’Ambassade de France au Togo.

L’objectif de cette rencontre d’échanges est de permettre aux Hommes de médias de mieux maîtriser les questions de développement durable afin qu’ils puissent contribuer à l’atteinte des ODD.

Selon François Koami AMEGNIGNON, président de l’AMEA, il s’agit d’un projet dénommé MEDIA COP qui pour le compte de cette année, met un accent particulier sur les ODD et les changements climatiques.

Les consultants-formateurs ont mis l’accent sur l’ODD 13 qui recommande à tous les pays de « Prendre d’urgence des mesures pour lutter contre les changements climatiques et leurs répercussions ». Ils ont insisté sur la nécessité de l’intégration des questions relatives aux changements climatiques dans les politiques, stratégies et autres planifications nationales en matière de développement.

« Les changements climatiques constituent un enjeu crucial pour le développement durable. Tous les pays du monde sont témoins des graves répercussions des changements climatiques. Les bouleversements du système climatique menacent les conditions d’existence de groupes entiers de population dans plusieurs régions du monde », a fait savoir Joseph Yaovi KOGBE, l’un des formateurs.

Les journalistes ont été invités à s’intéresser davantage dans leurs productions aux questions environnementales et de développement durable en collaboration avec les spécialistes du domaine. Ce qui permettra aux uns et autres de jouer leur partition en matière de réduction des effets néfastes liés aux changements climatiques.

« Il n’est pas utile de produire des articles sur le changement climatique juste pour plaire. Il faut impacter par le contenu de l’information et la pertinence du sujet traité. Il faut mettre l’humain au centre du sujet », a recommandé Franck ASSAH, l’un des communicateurs.

David