Des responsables de la coalition face à la presse

Togo : La C14 exprime sa déception et envisage de nouvelles manifestations

Face à la presse ce mercredi à Lomé, la coalition des 14 partis de l’opposition a exprimé sa déception au regard du relevé de conclusion qui a sanctionné la première réunion du Comité de suivi des recommandations de la CEDEAO. Elle a saisi la même occasion pour annoncer son intention de renouer avec les manifestations de rue pour une prise en compte de ses préoccupations.

« Nous allons très rapidement entreprendre d’informer largement les populations en vue de prochaines manifestations massives à Lomé et à l’intérieur du pays. Il s’agira de manifestations nationales. Nous feront rapidement les formalités et les dates précises seront annoncées d’ici la semaine prochaine », a indiqué la coordinatrice de la coalition, Mme Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson.

Dirigée par le Président de la Commission de la CEDEAO Jean-Claude Kassi Brou et le ministre Kan-Dapaah, représentant du président du Ghana, la réunion du Comité de suivi avait en effet pour objectif d’évaluer le niveau de mise en œuvre de la feuille de route de la CEDEAO pour une sortie de crise au Togo.

L’opposition s’attendait à ce que le relevé évoque clairement le sujet de la préparation des élections par la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), institution toujours boudée par la coalition qui réclame sa recomposition et l’arrêt de ses activités.

« En matière d’évaluation de la mise en œuvre de la feuille de route, nous nous attendions à ce que cette évaluation pose la question de savoir sur le terrain qu’est-ce qui se passe ? Mais au lieu de cela, le président de la Commission de la CEDEAO a choisit de nous parler de ce que l’Institution a pris comme initiative », a ajouté Mme Adjamagbo-Johnson.

De son côté, le Comité de suivi a expliqué qu’il n’a pas les compétences pour trancher sur la question de la CENI. Il a promis que les propositions de l’opposition concernant le chronogramme de mise en œuvre de la feuille de route de la CEDEAO feront l’objet de délibération lors de la prochaine visite des facilitateurs Nana Akufo-Addo et Alpha Condé attendus dans les prochains jours à Lomé.

Il faut ajouter que la Commission de la CEDEAO avait par ailleurs annoncé au cours de la réunion de suivi, l’arrivée au Togo des experts électoraux le 17 septembre prochain pour appuyer le processus électoral en cours dans le pays, ceci dans le cadre de la mission d’accompagnement recommandée par les Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’institution sous régionale.

Cris DADA