Togo/ L’Association NOHA au chevet des enfants handicapés

Togo/ L’Association NOHA au chevet des enfants handicapés

SHARE
Image d’une intervention chirurgicale
Image d’une intervention chirurgicale
image_pdfimage_print

Avoir un enfant handicapé en Afrique et plus particulièrement au Togo est un lourd fardeau qui représente une charge matérielle et psychologique pour une famille. Faute de moyens, d’encadrements et de structures adaptées, ces enfants la plupart du temps, restent porteurs de leur handicap et deviennent à l’âge adulte un poids pour leur entourage et pour la société.  L’Association NOHA mesurant l’ampleur de la situation et conformément à ses objectifs, a organisé pour la troisième fois une campagne d’interventions chirurgicales infantiles
du 25 au 31 mars 2018 à Lomé sous l’expertise des médecins venus de France.

Au total, ce sont 26 enfants nécessiteux développant des pathologies diverses (qui touchent les membres et la peau) dont les parents n’ont pas les moyens de leur assurer des soins médicaux adéquats, qui ont été bénéficiaires de cette œuvre humanitaire de prise en charge gratuite par l’Association NOHA.

La campagne d’intervention de ce mois de mars 2018 qui vient de se terminer est la troisième du genre après les deux premières de l’année 2017. L’association dans son ambition pour cette couche d’enfants entend doter le pays d’un excellent pavillon chirurgical pédiatrique.

En rappel, cette mission s’inscrit dans l’objectif que s’est fixé ladite association, celui de changer le cours de la vie de ces enfants marqués par le sort en supprimant ou au pire des cas, diminuer leur handicap à travers l’organisation semestrielle de ces types d’opérations chirurgicales pédiatriques.

A en croire le Pr. Gnassingbé Jean Pierre du service pédiatrique du CHU Sylvanus Olympio, le coût de ces opérations va pour les petites pathologies de 1.500 000 F CFA à 200 000f CFA sans les frais d’hospitalisation. Les opérations de hanche avec les appareils utilisés qui sont offerts au service peuvent coûter jusqu’à 800 000 F CFA.

Dans la foulée, l’Ordre des Pharmaciens du Togo à travers UNIPHART a fait un don de médicaments d’une valeur de 580 000f CFA.

Naturellement, comme tout bénéficiaire d’un don, les parents de ces malades traités n’ont pas manqué d’exprimer leur gratitude à l’endroit des bienfaiteurs. La prochaine mission est prévue pour le mois d’octobre 2018.

Jacob A.