Togo : Le grand OGOU célèbre la semaine du patrimoine culturel

Togo : Le grand OGOU célèbre la semaine du patrimoine culturel

SHARE
Une image du festival de danse folklorique
Une image du festival de danse folklorique
image_pdfimage_print

« La semaine du patrimoine culturel, maillon de l’unité et du développement » : c’est autour de cette thématique que l’association IRE-Ogou a organisé à Atakpamé, la 4ème édition de la semaine du patrimoine culturel des peuples de l’Anié, de l’Est -Mono et de l’Ogou. Un événement culturel et commercial dont les activités ont pris fin ce mardi 28 août sur une note de satisfaction générale.

Cette semaine a été consacrée non seulement aux danses et aux rites du passé, mais aussi à d’autres activités qui ont tourné autour de l’ensemble des connaissances acquises, indispensables, incontournables et identitaires des peuples Ifè, Datcha, Fin, Adja et Kpéssi du grand Ogou qui comprend les préfectures d’Anié, de l’Est-mono et de l’Ogou.

Le but est de rassembler et d’honorer les fils et filles du grand Ogou, illustre commerçants des produits locaux, de valoriser ces produits dans toute leur diversité ainsi que tous les usages que l’on peut en faire. L’événement veut également œuvrer pour renforcer et pérenniser les activités liées au secteur et redonner à terme à l’Ogou, la place de la culture d’antan.

Depuis le 13 août, la ville a ainsi vibré au rythme de diverses manifestations notamment un festival de danses folkloriques, une foire alimentaire et l’élection de la « miss dame Aléma » en la personne de Mme ADJAMAGBO Monique (photo).

C’est le site du lycée technique d’Atakpamé qui a servi de cadre à ces manifestations en présence des autorités politiques, administratives, militaires, traditionnelle de même que des acteurs culturels, des commerçants, artistes, accessoiristes et autres invités venus du Togo et d’ailleurs.

Le préfet de l’Ogou,  M. Akakpo Edoh a salué l’initiative de ce rendez- vous culturel et de communion avec la tradition. Après avoir félicité et encouragé les organisateurs de ce projet culturel en l’occurrence l’honorable député Ametodji Michel, président de l’association IRE- Ogou pour son action de développement de la préfecture, il a expliqué que la culture est expression du savoir, des significations et des valeurs. Elle imprègne également selon lui, tous les aspects de la vie, héritage du passé qui favorise les comportements humains visant le vivre – ensemble dans un climat apaisé.

De son côté, Michel Ametodji a indiqué que le grand Ogou a été culturel bien avant d’être économique et politique. « Depuis l’origine, nos cultures sont entrées en résonance faisant progressivement émerger les héritages, des émotions, une conscience à partager », a-t-il souligné.

Selon le Directeur Régional de l’Art et de la Culture M. Monkli Kokou, on entend par patrimoine culturel « l’ensemble des biens  meubles ou immeubles présentant un intérêt historique, scientifique, technique, artistique, littéraire ou touristique et dont la conservation et la protection revêtent une importance majeure pour la communauté ». Il a aussi félicité l’association IRE-Ogou, initiatrice de la célébration de cet événement culturel, et promet que ses services techniques apporteront toujours leurs expertises pour le plein succès des éditions à venir.

Depuis Atakpamé, Evrard NOMANYO