Le Togo marque son passage à la 72ème Assemblée générale des Nations...

Le Togo marque son passage à la 72ème Assemblée générale des Nations Unies

SHARE
Le Premier ministre dans son intervention
Le Premier ministre dans son intervention His Excellency Selom Komi Klassou, Prime Minister of the Togo
image_pdfimage_print

Ouvert depuis mardi dernier au siège de l’organisation à New York, le débat général annuel de la 72ème Assemblée générale des Nations Unies s’est poursuivi jeudi avec le passage du Togo qui a fait une déclaration de sa politique générale en rapport avec la thématique retenue pour cette session à savoir : « Priorité à l’être humain : paix et vie décente pour tous sur une planète préservée ».

Dans sa présentation, le Premier ministre Komi Sélom Klassou, a au nom du Chef de l’Etat Faure Gnassingbé, souligné la pertinence du thème qui, selon lui, rappelle à tous que l’humain et le bien-être des peuples doivent demeurer la priorité de toutes les actions.

Il a évoqué la nécessité de mettre en œuvre l’accord de Paris sur le climat, l’agenda de développement 2030 et le Plan d’action d’Addis Abeba sur le financement du développement afin de surmonter les multiples défis auxquels font face les Etats surtout en développement.

En ce qui concerne le Togo, le Premier ministre a expliqué à l’Assemblée que le pays s’apprête à adopter avant la fin de 2017, son Plan National de Développement (PND) pour remplacer, sur la période (2018-2022), la Stratégie de Croissance Accélérée et de Promotion de l’Emploi (SCAPE) qui arrive à son terme.

« Ce nouveau document de planification et de programmation du développement viendra identifier les priorités et définir les actions appropriées à mettre en œuvre dans le cadre des Objectifs de Développement Durable (ODD) », a-t-il signifié.

Afin de garantir aux populations, une croissance inclusive et durable, le pays s’est déjà engagé dans divers chantiers avec la mise en œuvre du Programme d’Urgence de Développement Communautaire (PUDC) qui a pour actions prioritaires, l’accès à l’eau potable, l’accès à l’énergie, l’entreprenariat rural et l’agrobusiness, la productivité et la création de richesses, l’emploi et l’autonomisation des femmes et des jeunes, et la protection sociale.

Au sujet de l’actualité nationale sur le plan sociopolitique, le Premier ministre a estimé que « le développement harmonieux et durable du Togo ne peut se faire sans la paix, la cohésion sociale, la consolidation de la démocratie et de l’Etat de droit ». Il a présenté à l’assistance, le processus de réformes constitutionnelles en cours notamment le projet de loi du gouvernement portant sur les articles 52, 59 et 60 de la Constitution du 14 octobre 1992, relatifs à la limitation des mandats du Président de la République et des députés, et au mode de scrutin à savoir, un scrutin uninominal majoritaire à deux (02) tours.

Il a pour finir appelé à un renforcement sur le plan international de l’engagement des Etats afin de faire de la planète Terre, un monde de paix et de prospérité partagée.

Il faut rappeler que l’Assemblée générale des Nations Unies est une rencontre périodique qui représente une occasion pour les chefs d’Etats et de gouvernement de se réunir au siège de l’ONU afin de débattre des questions d’ordre mondial.

Au coup d’envoi du débat général de l’Assemblée Générale des Nations Unies les chefs d’Etats et de gouvernement du monde entier se relayent au podium de l’organisation pour présenter leur vision de l’état du monde et de leur pays respectif. Pour cette année, les déclarations des chefs d’État et de gouvernement sont reçues entre le 19 et le 25 septembre 2017.

Bruno O.