Togo/ Média : Quatre nouvelles organisations de presse font leur entrée à...

Togo/ Média : Quatre nouvelles organisations de presse font leur entrée à l’OTM

SHARE
Aimé Ekpé, président de l’OTM
Aimé Ekpé, président de l’OTM
image_pdfimage_print

L’Observatoire Togolais des Médias (OTM) vient d’enregistrer de nouveaux membres. Elles sont en effet quatre organisations professionnelles de presse à faire leur entrée mercredi dans l’instance d’autorégulation des médias au Togo, à l’issue d’une assemblée générale extraordinaire tenue à la Maison de la presse à Lomé.

Ces organisations qui seront dorénavant représentées au tribunal des pairs sont le Syndicat national des journalistes indépendants du Togo (SYNJIT), le Patronat de la Presse Togolaise (PPT), l’Union des radios et télévisions du Togo (URATEL) et l’Association togolaise des organes de presse privée en ligne (ATOPPEL).

Cette assemblée générale a en outre permis aux participants d’adopter les amendements apportés  aux textes de l’Observatoire. « Il était impérieux qu’à un moment donné, de relire les statuts, faire des amendements, et intégrer de nouvelles organisations qui entre temps, avaient vu le jour. C’est le souci majeur qui a amené l’OTM à s’ouvrir  à d’autres organisations pour leur permettre de se représenter de façon à ce que le travail soit mieux fait », a expliqué Aimé Ekpé, président de l’OTM.

« Vous devenez membres de l’OTM et vous devez travailler pour la presse et rien que pour la presse. Vous constituez l’instance d’autorégulation des médias, et vous devez défendre la presse en général. Nous jouons le rôle de « gendarme » ou d’encadreur pour, disons, faire en sorte que l’éthique et la déontologie soient respectées dans les différents organes. Nous sommes heureux de gagner ces compétences au sein de l’OTM », a-t-il ajouté à l’endroit des nouveaux membres.

L’Observatoire Togolais des Médias était composé de quatre organisations professionnelles de presse depuis sa création en 1999.

Cris DADA