Le Togo œuvre pour une amélioration de son régime commercial

Le Togo œuvre pour une amélioration de son régime commercial

SHARE
Une image de l’ouverture des travaux
Une image de l’ouverture des travaux
image_pdfimage_print

Le Togo veut améliorer davantage son régime commercial et son niveau de performance en matière de commerce. Un séminaire national portant sur le suivi de l’examen des politiques commerciales s’est dans ce sens ouvert ce lundi 16 avril à Lomé.

L’un des objectifs poursuivis par cet examen est d’améliorer la transparence et la compréhension des politiques et pratiques commerciales grâce à un suivi régulier, objet de cette rencontre qui prendra fin le 19 avril prochain.

« L’exercice auquel vous allez être soumis durant ces quatre jours consistera à passer en revue tous les secteurs de notre économie ouvert au commerce. Vous serez donc appelés à fournir des informations sur les différentes réformes entamées ou intervenues dans vos secteurs d’activité respectifs », a indiqué à l’endroit des participants, le Secrétaire général du Ministère du Commerce et de la promotion du secteur privé, Bamana Baroma.

Ce séminaire est organisé par le Ministère du Commerce en collaboration avec divers partenaires notamment l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC), l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), et l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA).

Il faut souligner que c’est depuis 1999 que le Togo participe à l’examen des politiques commerciales de l’OMC. Le dernier examen conjointement présenté par les Etats membres de l’UEMOA s’est tenu en octobre 2017 à Genève en Suisse. Il a révélé que les Etats de l’Union enregistrent de meilleures performances économiques avec un taux de croissance moyen de 6 %, supérieur à la moyenne de la zone Afrique subsaharienne qui est de 1,5 %.

David