Togo/ Rentrée scolaire : 2.413.394 élèves ont repris les chemins de l’école

Togo/ Rentrée scolaire : 2.413.394 élèves ont repris les chemins de l’école

SHARE
Ambiance ce matin au CEG Agoè-centre à Lomé
Ambiance ce matin au CEG Agoè-centre à Lomé
image_pdfimage_print

Ils sont 2.413.394 élèves à reprendre les chemins de l’école depuis ce lundi 02 octobre pour le compte de l’année scolaire 2017-2018 au Togo. Après plus de deux mois de belles vacances, c’est donc l’école qui recommence pour ces élèves répartis sur toute l’étendue du territoire national.

Les différents établissements scolaires ont retrouvé leur animation depuis ce matin. Au CEG Agoè centre dans la banlieue nord de Lomé où nous nous sommes rendus ce matin, nous avons pu constater l’effectivité du démarrage de cette rentrée. Pour beaucoup d’élèves, c’est la joie de retrouver les camarades anciens comme nouveaux de même que les enseignants. Un peu plus loin, d’autres élèves accompagnés des fois de leurs parents, s’activent dans des formalités d’inscription.

Dans son message à l’occasion de cette nouvelle rentrée, le ministre en charge des enseignements primaire, secondaire et de la formation professionnelle a témoigné sa gratitude aux acteurs du système éducatif et aux partenaires, avant d’exhorter les élèves à un effort continu dès le premier jour de la rentrée afin que l’année leur soit couronnée de succès. Le ministre Komi Paalamwé Tchakpélé a demandé à chacun des acteurs du système éducatif d’apporter sa « meilleure contribution » afin que cette nouvelle année scolaire soit sereine et plus fructueuse que la précédente.

En termes de conditions d’accueil et de l’offre éducative, il a indiqué que d’importantes mesures ont été prises par le gouvernement notamment la couverture sanitaire à l’endroit de 02 millions d’élèves dans le cadre du programme « School Assur », la construction et l’équipement dans l’Enseignement général, de 28 collèges, de 09 lycées et de 579 salles de classe pour le compte du Primaire.

« D’ores et déjà, 1495 instituteurs stagiaires de la promotion 2016 des ENI sont déployés sur le terrain dans les six régions éducatives. 261 professeurs stagiaires de CEG de la promotion 2016 de l’ENS d’Atakpamé et 997 enseignants du secondaire admis au concours de recrutement direct sont également en cours de déploiement dans les lycées et collèges. Près de 360 enseignants en fin de formation à l’ENS seront également déployés dans les CEG », a indiqué Komi Paalamwé Tchakpélé.

Au niveau de l’enseignement technique et la formation professionnelle, l’objectif poursuivi par le gouvernement est le renforcement substantiel des capacités d’accueil à savoir la construction de nouvelles structures de formation de manière à réduire les disparités entre les régions. Il est prévu selon le ministre Tchakpélé, la création de nouveaux établissements, la modernisation des structures existantes, le recrutement du personnel enseignant, la revue des offres de formation afin de les rendre plus adaptées au marché de l’emploi.

Il faut souligner tout de même que cette rentrée s’est effectuée sans les enseignants membres de la Coordination des Syndicats des Enseignants du Togo (CSET) qui ont décidé d’observer deux jours de grève pour non seulement exiger l’adoption et la mise en œuvre immédiate de leur statut particulier dont la version finale a été remise au Gouvernement le 29 septembre dernier, mais aussi protester contre la façon dont l’augmentation des 5.000 francs sur la prime unique a été décidée et annoncée par le gouvernement.

Les enseignants membres de la FESEN ont quant à eux, décidé d’accorder un moratoire de deux semaines au Gouvernement avant de déclencher tout mouvement au cas où les revendications n’ont pas trouvé satisfaction.

Cris DADA