Photo de famille

Togo/ Des résultats encourageants dans la mise en œuvre de la SCAPE

L’examen de la mise en œuvre de la Stratégie de Croissance Accélérée et de Promotion de l’Emploi (SCAPE) pour le compte de l’année 2016 a fait l’objet d’une session de travail qui a regroupé les membres du Conseil national de pilotage des politiques de développement (CNPPD) ce mardi 05 décembre à Lomé, une rencontre présidée par le premier ministre Komi Sélom Klassou.

Il ressort de cette évaluation que les résultats sont encourageants dans divers secteurs notamment les infrastructures économiques et énergétiques, l’agriculture, les nouvelles technologies, la santé, l’éducation, le développement du capital humain le renforcement de la gouvernance entre autres.

Ce bilan de la quatrième année de mise en œuvre de la SCAPE indique en effet que le cadre macroéconomique, tout comme en 2015, est resté globalement stable, malgré un fléchissement de 0,4 point de pourcentage du rythme de la croissance (5,1 % en 2016 contre 5,5 % en 2015). Le taux d’investissement global s’est aussi amélioré pour s’établir à 27 % en 2016 contre 25,9 % en 2015. L’inflation est demeurée maîtrisée avec un taux qui se situe à 0,9 %, en dessous du seuil communautaire (3 %).

Dans le domaine des infrastructures économiques, des progrès sont aussi enregistrés avec la poursuite des grands travaux dans le sous-secteur routier. Le pourcentage de routes nationales revêtues passe de 55 % en 2015 à 60 % en 2016. En ce qui concerne le transport aérien, le trafic annuel de passagers à l’Aéroport international de Lomé a connu un accroissement de 9,2 % passant de 694.335 en 2015 à 758.784 en 2016.

Par ailleurs, le développement des infrastructures énergétiques a permis de porter le taux d’électrification nationale en zones urbaines comme rurales de 33 % en 2015 à 35,5 % en 2016.

Cependant, note le gouvernement, beaucoup d’efforts restent encore à faire en faveur de la réduction de la pauvreté et de l’amélioration des conditions de vie des populations.

« L’ambition du Gouvernement est de faire du Togo un hub logistique central, un centre d’affaires dans la sous-région et un pôle de développement des agropoles basés sur la production, la transformation et la commercialisation des produits agricoles », a fait savoir le Premier ministre Komi Sélom Klassou.

« Tous ces chantiers ne peuvent pas aboutir sans la paix, la sécurité et la stabilité politique », a-t-il ajouté, invitant tous les acteurs à œuvrer pour l’affermissement de ces valeurs en vue de l’encrage de la démocratie et du développement partagé pour un Togo émergent.

Il faut rappeler que la SCAPE 2013-2017 est fondée sur cinq axes à savoir le développement des secteurs à fort potentiel de croissance, le renforcement des infrastructures économiques, le développement du capital humain, la protection sociale et l’emploi, le renforcement de la gouvernance et la promotion d’un développement participatif, durable et équilibré.

Cris DADA