Togo/ Secteur informel : La FAINATRASIT se dote d’un nouveau bureau

Togo/ Secteur informel : La FAINATRASIT se dote d’un nouveau bureau

SHARE
Les membres du nouveau bureau
Les membres du nouveau bureau
image_pdfimage_print

La Faitière Nationale des Travailleurs du Secteur Informel du Togo (FAINATRASIT) s’est dotée d’un nouveau bureau à l’issue d’une assemblée générale tenue ce 27 août 2018 à Lomé. A la fin des travaux, c’est Mme Kozon Badawi  qui a été élue présidente de la nouvelle équipe dirigeante pour un mandat de 4 ans.

« L’économie informelle et la transition vers le formel : Rôle de la Fainatrasit », c’est autour de ce thème que se sont déroulés les travaux de cette Assemblée Générale qui a accouché d’un nouveau bureau de 11 membres dirigé par Mme Kozon Badawi.

La mission assignée à cette nouvelle équipe est la redynamisation du mouvement dont les activités étaient au ralenti depuis quelques années à cause du manque de motivation des membres. « Nous avons tenu cette Assemblée générale pour redynamiser notre faitière qui était devenue mourante parce que les membres ne sont plus motivés pour des raisons financières. Ils ne viennent plus aux réunions. Le bureau sortant n’existe pratiquement plus », a expliqué Mme Kozon.

Selon elle, pour parvenir à la redynamisation, les chantiers prioritaires devront consister à « refaire la cour aux membres dispersés pour qu’ils reviennent, les mettre en confiance en leur permettant de passer de l’économie informelle vers le formel pour qu’ils se sentent à l’aise dans leurs métiers ».

« Dans la dynamique de la formalisation, nous voudrions que nos organisations soient fortes, crédibles et autosuffisantes. Nous devons bâtir désormais une Fainatrasit de valeur et d’actions, de solidarité, une Fainatrasit  scientifique et non cosmétique, qui s’appuie sur l’homme et son environnement, une Fainatrasit de proposition à visage plus humain ouverte au développement et à la justice sociale. Nous devons être toujours et partout positifs pour porter loin le flambeau des acteurs de l’économie informelle en vue de sa formalisation inclusive », a déclaré la nouvelle présidente élue dans son mot de remerciement.

Pour rappel,  la Fainatrasit est créée depuis 2004 et est aujourd’hui à son deuxième bureau. Cette faitière rassemble un peu plus de trente (30) syndicats œuvrant dans les domaines de l’artisanat et du commerce.

Espoir AMEHOASSI