Tournée de sensibilisation sur les réformes économiques et le développement du commerce...

Tournée de sensibilisation sur les réformes économiques et le développement du commerce au Togo

SHARE
La ministre Bernadette Legzim-Balouki en tournée de sensibilisation
La ministre Bernadette Legzim-Balouki en tournée de sensibilisation
image_pdfimage_print

C’est ce vendredi 18 novembre que prend fin une tournée nationale de sensibilisation de la Ministre du Commerce, de l’Industrie, de la Promotion du Secteur Privé et du Tourisme,  Mme Bernadette Legzim-Balouki, sur les différentes réformes économiques et autres programmes de développement du commerce entrepris au Togo. Entamée depuis lundi dernier, cette tournée dans les régions économiques du pays qui vise à faire connaitre les efforts du gouvernement non seulement pour le bien-être des populations, mais aussi  pour faire du Togo, l’une des destinations les plus privilégiées des investisseurs.

ministre-legzim-publicSelon la Ministre Bernadette Legzim-Balouki, les multiples réformes engagées par le gouvernement avec l’appui de ses partenaires techniques et financiers portent essentiellement sur : la simplification du processus de création d’entreprises, l’amélioration de l’accès à l’électricité à travers la simplification et la réduction des délais de traitement des demandes de raccordement, l’amélioration continue des délais et des coûts en ce qui concerne le transfert des titres de propriétés, la mise en place et l’opérationnalisation effective du Guichet Unique du Commerce Extérieur (GUCE), la réduction du délai de traitement des litiges commerciaux par la création des chambres commerciales, ou encore la réduction du délai de paiement des impôts.

Les autres réformes concernent des dispositions relatives à la protection des investisseurs, l’amélioration des formalités de délivrance du permis de construire et la facilitation de l’accès des opérateurs économiques au crédit à coût réduit.

« Sur le plan international, on note une participation active du Togo aux négociations des Accords de Partenariat Economique (APE), aux négociations à l’OMC (Conférence Ministérielle de BALI). Ce sont autant de sujets importants qui retiennent l’attention du gouvernement, qui met tout en œuvre pour aider les opérateurs économiques du Togo à entrer dans le système commercial multilatéral en négociant des programmes internationaux de développement du commerce », souligne Bernadette Legzim-Balouki.

Pour ce qui concerne les programmes internationaux de développement du commerce, les efforts d’assainissement du cadre macroéconomique ont selon elle, permis au pays de regagner la confiance de l’ensemble des bailleurs de fonds qui, dit-elle, « sont aujourd’hui prêts à accompagner le gouvernement dans le processus de développement économique et la lutte contre la pauvreté ».

Il faut souligner que les résultats de ces différentes réformes économiques au service de l’amélioration du climat des affaires sont perceptibles dans le pays. Les statistiques indiquent en guise d’exemple que pour la seule année 2015 en effet, c’est près de 10 816 nouvelles entreprises qui ont été créées dans le pays contre 4 330 en 2012, soit une progression de 150 % en moins de 4 ans.

En outre, selon des données du Centre de Formalité des Entreprises (CFE), ces entreprises nouvellement créées en 2015 sont réparties comme suit par secteur d’activités : 7 656 dans le secteur du commerce, 3 063 dans le secteur des services et 97 dans le secteur de l’industrie.

Bruno OBOE