07 casques bleus togolais tués au Mali

07 casques bleus togolais tués au Mali

SHARE
image_pdfimage_print

 

Sept (07) Casques bleus ont été tués et trois autres grièvement blessés par un engin explosif ce mercredi 8 décembre dans le centre du Mali, a annoncé la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation au Mali (MINUSMA).

« Ce matin, un convoi logistique de la MINUSMA a heurté un engin explosif improvisé entre Douentza et Sévaré sur la Route nationale 16, dans la région de Bandiagara. Sept casques bleus ont été tués et trois autres grièvement blessés », a en effet indiqué la MINUSMA, sans préciser la nationalité des victimes.

Selon les détails donnés par nos confrères de France 24, il s’agit de casques bleus togolais, des soldats de la Mission de l’ONU au Mali qui faisaient partie d’un convoi logistique de la Minusma qui se rendait à Sévaré.

Cette attaque a été vigoureusement condamnée par le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies et Chef de la MINUSMA, M. El-Ghassim WANE pour qui l’attaque « pourrait constituer un crime de guerre conformément au droit international ».

Il a présenté ses condoléances les plus attristées au Gouvernement des défunts Casques bleus, ainsi qu’à leurs familles et à leurs frères d’armes, et souhaite prompt rétablissement aux blessés.

« Cette tragédie vient alourdir le décompte macabre des attaques contre les soldats de la paix au Mali » a-t-il fait savoir, rappellant que « la MINUSMA est l’opération de paix où les Casques bleus ont payé le plus lourd tribut, avec plus de 200 soldats tués dans l’accomplissement de leur mission ».

Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres a condamné fermement cette « attaque odieuse », tout en appelant les autorités maliennes à tout faire pour identifier les coupables et les traduire en justice.

La Rédaction