14 autorités contractantes à l’école pour la bonne conduite des dossiers d’appel...

14 autorités contractantes à l’école pour la bonne conduite des dossiers d’appel à concurrence

SHARE
René Kapou
René Kapou
image_pdfimage_print

Depuis ce lundi à Lomé, quatorze (14) autorités contractantes appuient leur technique à la préparation en montage des dossiers d’appel à concurrence au cours d’une formation ouverte à l’initiative de l’Autorité de régulation des marchés publics (ARMP).

Cette session de formation fait suite aux difficultés qu’éprouvent ces autorités contractants à préparer des dossiers d’appel à concurrence exemptes d’insuffisance et de défaillances malgré la mise à leur disposition par l’ARMP des documents standards de passation des marchés publics.

Les défaillances relevées se rapportent entre autres au mauvais choix du dossier type de passation, à la non maîtrise de l’utilisation des dossiers types et d’exhaustivité des critères de qualification, au recours à des critères de qualification et à la divergence des prescriptions dans les différentes parties du dossier.

A ces autorités contractantes, l’ARMP a jugé bon d’adjoindre, pour permettre à sa Direction générale d’élaborer et de disposer d’un dossier d’appel d’offre relatif à l’acquisition de fourniture et de kits de formation.

« Au cours de ces 14 sessions qui composent ces ateliers, les participants auront à revoir les notions essentielles sur le bon choix et l’exploitation correcte de dossier type d’appel à concurrence appropriée à leurs acquisitions, la définition des caractéristiques techniques des acquisitions et la bonne manière de renseigner le dossier type à concurrence de sorte à l’obtenir en qualité suffisante », a déclaré le Directeur général de l’ARMP, René Kapou.

Il est attendu chacune de ces autorités contractantes qu’elle acquiert de nouvelles capacités susceptibles de favoriser une amélioration du rendement des organes internes de gestion des marchés publics et par voie de conséquence, le niveau d’exécution des passations publics des marchés.

Prennent part à cette formation des autorités contractantes de Togo Télécom, Préfecture du Golfe, Commune de Lomé, Société togolaise des eaux, Port autonome de Lomé, les ministère de la santé et de la protection sociale, des Enseignements primaire, secondaire et de la formation professionnelle, du Commerce, de la promotion du secteur privé et du tourisme, l’institut national d’assurance maladie, l’Agence d’exécution des travaux urbains, fonds national de la finance inclusive et l’université de Kara.

Joseph Ahodo