8ème édition du SITA : Des acteurs du textile à l’école du...

8ème édition du SITA : Des acteurs du textile à l’école du e-commerce à Lomé

SHARE
Les officiels à l’ouverture de la session de formation sur le e-commerce
image_pdfimage_print

Des acteurs du textile et du commerce international ont entamé ce lundi 31 octobre à Lomé, une formation de cinq (05) jours sur le e-commerce. Placée sous le thème « maîtriser les technologies innovantes du e-commerce pour accroitre ses performances commerciales », cette session intervient en prélude à la 8ème édition du Salon international du Textile africain (SITA) prévue du 4 au 6 novembre prochain dans la capitale togolaise.

C’est le ministre togolais du commerce, de l’industrie et de la consommation locale Kodjo Adédzé qui a procédé à l’ouverture de cette rencontre en présence de son collègue de la culture et du tourisme Dr Kossi Lamadokou, et du commissaire général du SITA, Abdoulaye MOSSE.

Il s‘agit d’amener ces acteurs à s’adapter aux nouveaux modes du commerce pour se servir des outils numériques et technologiques pour pouvoir écouler leurs produits tout en étant sur place.

« La dématérialisation du marché est devenue une dynamique irréversible et le commerce électronique est une marche forcée pour tout acteur qui veut s’insérer dans le commerce intérieur et mondial », a indiqué Abdoulaye MOSSE.

Abdoulaye MOSSE, Commissaire général du SITA

« En 2018, la note de la Commission économique pour l’Afrique des Nations unies indiquait un taux de 4,6 % de la population africaine utilisant des comptes mobiles pour effectuer des paiements, contre 1,9 % dans l’UEMOA. C’est pourquoi la 8ème Edition du SITA a tenu à organiser une session de formation sur le e-commerce en vue d’inviter tous les acteurs à s’investir pour une appropriation rapide de ces nouveaux paradigmes du commerce », a-t-il expliqué.

Pour sa part, le ministre togolais du commerce a relevé le fait que les marchés physiques font de plus en plus place aux marchés virtuels à travers le e-commerce, avec les entreprises qui se tournent progressivement vers le commerce électronique afin de profiter d’un marché en pleine croissance.

« Dans le contexte actuel du dur concurrence, tant au plan national qu’international, le commerce électronique n’est plus un luxe, mais une nécessité stratégique et essentielle au développement du plein potentiel des entreprises et des nations. La présente session vient donc à point nommé pour permettre aux entrepreneurs de découvrir davantage le e-commerce, ses stratégies et ses atouts afin d’ouvrir vos activités au monde entier », a ajouté Kodjo Adédzé.

Une vue partielle des participants à la formation

Il faut souligner que cette 8ème édition du salon international du textile africain porte sur le thème général « Industrie du pagne en Afrique : innovation et intelligence collective au service de l’autonomisation des femmes et des jeunes ».

En dehors de la formation en e-commerce, le salon sera également marqué par des parades des tenues traditionnelles et industrielles africaines, une conférence internationale, des expositions ventes, des défilés de mode grand public, et la nuit du coton qui est la dernière articulation de chaque édition du SITA.

Cette rencontre internationale annuelle de promotion et de valorisation du textile fabriqué sur le continent africain et des métiers qui y sont liés, va réunir à Lomé, plusieurs acteurs de ce secteur en provenance d’une trentaine de pays.

David Soklou