Action humanitaire : 4ème campagne d’opération chirurgicale de l’association NOHA au Togo

Action humanitaire : 4ème campagne d’opération chirurgicale de l’association NOHA au Togo

SHARE
Image d’une équipe d’intervention
Image d’une équipe d’intervention
image_pdfimage_print

Une soixantaine d’enfants sélectionnés sur l’ensemble du territoire national bénéficient gratuitement des actions humanitaires de l’Association NOHA. La présente campagne d’opération chirurgicale qui est la 4ème du genre de l’équipe médicale de cette association, s’est déroulée du 02 au  09 décembre  2018 à Lomé. Objectif, donner du sourire aux parents pauvres à travers le traitement de leurs enfants tout en permettant aux jeunes chirurgiens d’apprendre.

Comme d’habitude, des chirurgiens pédiatres venus de France ont appuyé les nationaux afin de traiter des enfants souffrant des malformations viscérales ou  des malformations des organes. Cette opération, au-delà d’être une ouvre humanitaire, constitue aussi une très belle opportunité pour les jeunes chirurgiens pédiatres de pouvoir s’essayer en la matière.

« L’objectif de cette mission est de venir participer à la formation de certains futurs chirurgiens pédiatres orthopédistes du Togo tout comme d’autres des pays voisins en faisant des missions chirurgicales où on fait des consultations et on opère ensemble durant toute la semaine », a indiqué Pr. Benoit de Billy  du CHU Besançon de France.

Avant l’opération proprement dite, l’équipe médicale étudie les dossiers enregistrés et sélectionne les cas de maladies qui nécessitent plus d’intervention. « Nous essayons de prendre en compte les cas les plus nécessiteux au cours de nos opérations », a fait savoir Pr. Gnassingbé Jean-Pierre président de l’Association Noha et chef service chirurgie pédiatrique du CHO Sylvanus Olympio de Lomé.

Du côté des bénéficiaires la joie est immense. Et les mots de gratitude à l’endroit des bienfaiteurs ne manquent pas. « C’est pour nous une grande joie que nos enfants soient enfin traités. Nous espérons qu’une solution sera trouvée pour les pathologies de nos enfants. Tout en réitérant nos remerciement à l’association Noha, nous souhaitons que cette mission se pérennise et pour que d’autres aussi puissent en bénéficier », a déclaré une dame dont l’enfant de 2 ans souffre de la malformation de l’urètre depuis sa naissance.

En précision, le coût lié à ces opérations chirurgicales est estimé à 200 000f CFA par enfant.

Espoir AMEHOASSI