Agbéyomé Kodjo arrêté ce mardi à Lomé

Agbéyomé Kodjo arrêté ce mardi à Lomé

SHARE
Agbéyomé Kodjo (Image d’archives ©RFI)
image_pdfimage_print

Le président national du Mouvement Patriotique pour la Démocratie et le Développement (MPDD), Agbeyome Kodjo a été arrêté à son domicile ce mardi à Lomé par les éléments des forces de défense et de sécurité.

Selon les informations, celui qui s’était autoproclamé « président démocratiquement élu », à l’issue du scrutin présidentiel du 22 février dernier serait conduit au Service Central des Recherches et d’Investigations Criminelles (SCRIC) de la Gendarmerie nationale où il était attendu ce même mardi suite à une convocation.

Les avocats d’Agbeyome Kodjo qui étaient lundi face à la presse ont clairement signifié que leur client n’était pas toujours en mesure de répondre à la convocation comme par deux fois de suite déjà, pour « soucis de santé ».

Dans la nuit de lundi à ce mardi, l’ambiance a été de nouveau mouvementée autour du domicile de l’ancien Premier ministre qui continue de réclamer sa victoire suite à la dernière présidentielle togolaise.

Dépourvu de son immunité parlementaire depuis le 16 mars dernier, Agbéyomé Kodjo a été de nouveau convoqué pour être  probablement entendu sur les accusations retenues contre sa personne au sujet de la présidentielle du 22 février 2020.

Arrivé en deuxième position suite à ce scrutin selon les résultats définitifs donnés par la Cour constitutionnelle, le candidat du MPDD continue en effet de contester les résultats de l’élection. Sous menace judiciaire, il est également accusé d’atteinte à la sûreté de l’Etat, de troubles aggravés à l’ordre public, et de diffusion de fausses nouvelles.

David S.