Agriculture : 100.000 tonnes d’engrais vivriers aux producteurs pour la campagne 2020-2021

Agriculture : 100.000 tonnes d’engrais vivriers aux producteurs pour la campagne 2020-2021

SHARE
image_pdfimage_print

Le gouvernement togolais continue de renforcer ses investissements dans le secteur agricole, un important pilier de l’économie du pays. Pour le compte de la campagne 2020-2021, c’est un total de 100.000 tonnes d’engrais vivriers qui est mis à la disposition des producteurs, contre 40.000 tonnes les années précédentes.

Cette mesure qui intervient dans un contexte de crise sanitaire marqué par la pandémie liée à la covid-19, vient s’ajouter aux autres actions posées par l’Etat pour soutenir les acteurs agricoles.

La quantité d’engrais offerts annuellement aux agriculteurs a été donc augmentée de 60.000 tonnes cette année, avec notamment l’aide du secteur privé. L’objectif est d’assurer un accroissement des revenus des producteurs grâce à l’augmentation rapide de la production.

C’est aussi une solution à un principal défi, celui de trouver une solution fiable au problème d’indisponibilité d’intrants agricoles.

Les actions s’inscrivent en outre dans une dynamique de contributions à la réussite du plan de riposte mis en place par les autorités agricoles pour assurer la mobilisation d’importants stocks d’intrants, notamment des engrais.

Afin de s’assurer que les agriculteurs bénéficient réellement des intrants mis à leur disposition, et d’apprécier le niveau de la mise en place des intrants agricoles dans les différentes localités et vérifier leur disponibilité, le ministère de l’Agriculture, de la Production animale et halieutique a effectué une tournée dans les localités de Gapé Centre, Gléï et d’Atakpamé.

Pour la réussite de la campagne, le gouvernement a récemment déployé sur toute l’étendue du territoire national un lot d’intrants composé de tracteurs, de semences améliorées, des engrais et autres matériels non moins importants.

L’on évoque des intrants agricoles pour 150.000 personnes et le déploiement de 15.000 kits d’irrigation sur l’ensemble du territoire. Des initiatives qui permettront d’atteindre le résultat principal escompté par l’Etat, celui d’accroître le revenu des producteurs de 230 milliards de francs CFA.

David S.