Agroalimentaire : Le SIALO 2019 enregistre un bilan satisfaisant

Agroalimentaire : Le SIALO 2019 enregistre un bilan satisfaisant

SHARE
Remise d’attestation à une participante
image_pdfimage_print

C’est sur une note de satisfaction qu’ont pris fin le lundi 14 octobre dernier à Lomé, les activités de la 8ème édition du Salon International de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire de Lomé (SIALO) autour du thème « le Plan national de développement (PND), une véritable opportunité pour le secteur agricole ».

Outre les activités classiques que sont les expositions-ventes, les rencontres professionnelles, les animations de panels et les séances de dégustation de mets, le comité d’organisation a mis un point d’orgue sur quatre actions. Il s’agit d’un concours d’innovations agricoles qui vise à encourager la recherche dans les domaines agricole et agroalimentaire, le concept « Sialo Academy » qui a pour objectif de créer de l’emploi et de favoriser l’entreprenariat des jeunes dans le secteur agricole. Dans le cadre de ce concept, plus d’une cinquantaine de jeunes ont été formés gratuitement en cuniculture.

Autre particularité pour cette édition du SIALO, « les régions à l’honneur ». Le comité d’organisation a en effet décidé qu’à partir de 2020, le Salon mette l’accent sur chacune des régions économiques du Togo dans le but de faire la promotion du développement local et de valoriser le patrimoine agro-sylvo-pastoral de chacune de ces régions. Dans le cadre de cette initiative, c’est la région des savanes qui a été désignée « Région invité d’honneur » au SIALO 2020.

« Il s’agit de faire la promotion du développement local, d’encourager et d’agir sur le potentiel rural de nos régions. Chacune de nos régions économiques  a sa valeur et pour nous il est important  qu’au niveau de chaque édition du Sialo, bien attendu à partir de l’année prochaine qu’on puisse mettre en exergue et valoriser le potentiel agro-sylvo-pastoral  et encourager les uns et les autres à accorder un intérêt à ces régions. Aujourd’hui quand on parle des pintades on pense forcement à la région des Savanes, quand parle du gari (farine de manioc) on pense à Vogan dans la région Maritime et quand on parle du riz et  de l’huile rouge on fait référence à la préfecture du Zio dans la région Maritime toujours. Il faut qu’on arrive à valoriser nos régions à travers ces produits », a expliqué Heatson Tito ATIKPO, Commissaire général du SIALO.

La dernière action particulière de cette édition du Salon est la promotion de la consommation locale à travers l’organisation des journées de dégustation des plats typiques des régions des savanes et de la Kara.

« Nous nous estimons heureux pour ce parcours que nous venons de faire dans le cadre de cette 8ème édition. Nous avons réussi à rassembler cinq (05) pays dont puis deux autres pays qui se sont fait représentés, il s’agit de la France et de l’Israël. Nous avons mobilisé autour de ces pays, les visiteurs estimés à 4.000 et les exposants qui sont au nombre de 300 pour cette édition », a indiqué Heatson Tito ATIKPO.

Il faut rappeler que le SIALO est une vitrine pour la valorisation et la promotion des produits agricoles locaux à travers une opportunité : celle de mettre ensemble les acteurs et les professionnels de l’Agriculture, de l’Elevage, de la Pêche, de l’Agroalimentaire, de la Gastronomie, de la représentation et de la distribution de marques de produits alimentaires. SIALO est de fait un espace de promotion, de rencontre et d’échanges entre les professionnels africains de l’agrobusiness et d’ailleurs.

David