Alternance politique : Ouro-Dzikpa Tchatikpi et Djimon Oré appellent à la création d’un Creuset National pour la Transition (CNT)

La lutte pour l’alternance politique reste d’actualité au Togo. Deux jours après la prestation de serment de Faure Gnassingbé pour un quatrième mandat à la tête du pays, l’ex-Conseiller au bureau du Parti national panafricain (PNP) Tchatikpi OURO-DJIKPA et Djimon Oré (président du FPD) montent au créneau pour appeler à la création d’un Creuset National pour la Transition (CNT).

Dans un communiqué, les deux acteurs de l’opposition estiment qu’ « en lieu et place de la résignation, le temps de la clarification et de la réorientation de la lutte a sonné pour l’auto libération du peuple et la renaissance du Togo ».

« Le CNT se veut ouvert à tous les patriotes, sans distinction du genre, convaincus et engagés dans la réorientation de la lutte populaire en vue de l’avènement de la transition, seule voie pour sauver le Togo en péril », expliquent-ils.

« Le CNT en appelle donc à la persévérance citoyenne et patriotique dans la marche du Togo vers la transition, étape obligée et incontournable pour la fin de la crise multi décennale et le retour à la normalité. Le CNT, s’agissant de la crise de la pandémie planétaire de Coronavirus, condamne les mesures militaires aux conséquences ravageuses du pouvoir dictatorial et en appelle à la vigilance absolue de la population », lit-on dans le communiqué.

Ouro-Djikpa Tchatikpi et Djimon Oré ont appelé les forces vives du Togo, tant à l’intérieur que dans la diaspora à rejoindre le Creuset National pour la Transition en vue de « mettre fin définitivement à la crise créée par la françafrique qui n’a que trop duré ».

David S.