Anèho/ Préfecture des Lacs : Cinquante jeunes filles défavorisées des Lacs à...

Anèho/ Préfecture des Lacs : Cinquante jeunes filles défavorisées des Lacs à l’école du leadership féminin à la base

SHARE
Une image des jeunes filles en formation
image_pdfimage_print

Une cinquantaine de jeunes filles défavorisées de la préfecture des Lacs (réparties en deux groupes de vingt-cinq chacun) ont bénéficié les 27 et 28 Août derniers de deux jours de formation à Anèho (environ 45 km à l’Est de Lomé) au siège de la Fondation Nana Anè XV.

Cette formation s’inscrit dans le cadre du Programme de la Scolarisation de la Jeune Fille en Milieux Défavorisés, lancé le 29 Janvier dernier par la Fondation Nana Anè XV avec l’appui technique et financier de l’Union Européenne dans la préfecture des Lacs pour une durée de 7 ans.

Pour rappel, le projet cofinancé par la Fondation Nana Anè XV et l’Union Européenne à travers le Programme de Consolidation de l’État et du Monde Associatif (Pro-CEMA), son agence d’exécution a pour but d’accompagner 50 jeunes filles issues de milieux défavorisés de la classe de 6ème à la Terminale.

Il s’agira d’accompagner ces filles et futures femmes dans leurs études par le biais d’une aide matérielle et financière mais également en leur dispensant des formations sur des thématiques bien définies en développement personnel. Une condition s’impose tout de même : c’est l’excellence des notes tout au long du programme et la moyenne générale annuelle requise pour s’y maintenir est de 15/20.Au regard des notes et des conditions sociales, un recrutement des jeunes filles vivant dans les conditions les plus difficiles et précaires se fera chaque année durant 7 ans.

Les ateliers de formation des 27 et 28 août 2020 ont eu pour but d’initier les participantes aux notions de leadership féminin (affirmation de soi, maitrise de soi, comment devenir leader, prendre conscience de ses capacités et de l’influence qu’on peut exercer dans les communautés et dans les groupes).

Il s’est également agi pour la Fondation Nana Anè XV d’attirer l’attention des bénéficiaires sur l’existence des préjugés et stéréotypes sexistes, de les inciter à prendre conscience de leurs lacunes mais aussi de leurs forces et de travailler pour les mettre en lumière. En d’autres termes, il est question d’accompagner ces jeunes filles à identifier leurs points forts, les leviers sur lesquels surfer pour acquérir davantage d’assurance et de maitrise de soi pour développer leur leadership : La notion au cœur de l’atelier de formation.

Cette formation a permis en outre d’amener les bénéficiaires à s’engager pour devenir des filles puis des femmes leaders.

« Il s’agit d’une opportunité offerte aux filles retenues suivant des critères bien définis dans les zones les plus reculées et défavorisées ayant malgré toute leurs situations de précarité réussie au CEPD l’année dernière avec de bonnes moyennes » a souligné la Directrice Exécutive de la Fondation Nana AnèXV Madame Yannick BRUCE.

« Nous voudrions qu’à l’issue de la formation, les filles prennent conscience de l’existence des préjugés et stéréotypes de la société envers la gente féminine, qu’elles soient informées sur le rôle non négligeable de la femme dans le développement d’une communauté et qu’eu égard à cela elles travaillent sur leurs lacunes pour les améliorer » a-t-elle précisé.

Etant à la première édition du programme, ces adolescentes des classes de 6ème devront en fin de la première année (académique et au terme de la formation dont elles auront bénéficié) être capables d’identifier leurs domaines de compétences, leurs atouts majeurs aussi bien sur le plan académique que sur le plan personnel ; Le sujet étant de pouvoir in fine acquérir de l’assurance et une certaine maîtrise afin de développer leur leadership féminin et les accompagner à s’accomplir et à s’épanouir pleinement en tant que femme.

Créée en septembre 2012 à l’initiative de sa Majesté Nana Anè OHINIKO QUAM DESSOU XV, Roi des Mina, Chef traditionnel de la ville d‘Anèho, et officiellement reconnue le 22 juillet 2015 d’utilité publique, la Fondation Nana Anè XV (dont le siège se trouve à Anèho), intervient dans les domaines de l’Education, de la Santé, du Développement Economique et de la Culture.

Mensah ASSOGBAGUE