Apothéose de l’opération Téléfood 2019 à Kpélé Adéta

Apothéose de l’opération Téléfood 2019 à Kpélé Adéta

SHARE
Visite des stands d’exposition
image_pdfimage_print

L’édition 2019 de l’opération Téléfood a connu son apothéose ce samedi 28 décembre à Kpélé Adéta dans la préfecture de Kpélé. La cérémonie a été présidée par la présidente de l’Assemblée nationale, Mme Djigbodi Yawa Tsegan, marraine de l’opération Telefood. Elle avait à ses côtés le ministre de l’Agriculture, de la production animale et halieutique, Noël Koutéra Bataka.

Cette cérémonie apothéose marque également la fin de la formation que suivaient depuis le 13 décembre, plus de 1300 entrepreneurs agricoles à Adéta, chef-lieu de la préfecture de Kpélé. Les participants ont été outillés sur la gestion coopérative, l’élaboration du plan d’affaires ou le business plan et l’innovation.

La marraine de l’opération Telefood a adressé ses félicitations au ministre de l’Agriculture pour cette initiative de former les jeunes et femmes entrepreneurs agricoles dans le cadre dénommé « camp du futur et Simulgames ».

« Il a été très ingénieux et a prouvé qu’on peut changer le quotidien des Togolais à partir du département qui lui a été confié et c’est la preuve que la jeunesse togolaise peut beaucoup et que le président a bien fait de faire confiance à cette jeunesse », a en effet indiqué Mme Yawa Tsegan.

L’un des formateurs, le président du Groupe Cerco a salué la qualité des hommes et des femmes issus des différentes collectivités qui ont pris part à cette formation. « Nous avons été surpris des capacités développées et aujourd’hui, on peut dire qu’on a des coopératives formées pour le développement du pays. Kpélé a de l’avenir. Les jeunes veulent créer une valeur ajoutée pour leur communauté », a déclaré M. Alain Capo Chichi.

« Dans le changement de paradigme du PND, il est question de développer des pôles de transformations agricoles et pour ce faire, l’opération téléfood a ciblé un modèle qui permet de faire viabiliser les zones ayant des fortes potentialités agricoles et Kpélé offre l’opportunité de voir  l’ensemble des écosystèmes réunis », a expliqué le ministre Bataka.

« Comme vous le savez par le passé, chaque fois qu’on fait les stratégies de développement, les plans de développement, tout reposait sur l’Etat. Mais, il a été question grâce à sa vision de changer ce paradigme afin qu’on ait un financement autrement », a-t-il ajouté.

« Comme le chef de l’Etat l’a dit en mars dernier dans son discours de lancement du PND, nous voulons faire un développement qui ne laisse personne au bord de la route. Ne plus laisser personne au bord de la route,  c’est de considérer tous les Togolais comme ayant un potentiel. L’innovation, c’est de prendre tous les agriculteurs dans leurs conditions et en faire tous des entrepreneurs », a précisé le ministre de l’agriculture.

L’opération Telefood a ciblé des zones ayant de fortes potentialités agricoles dont la région de Kpélé qui est une aire géographique propice pour les cultures de rente (café cacao), et pour les produits vivriers entre autres.

Mme Yawa Dzigbodi Tségan a pour sa part invité les entrepreneurs agricoles et les populations en générale à valoriser les potentialités dans chacune des localités du Togo: « Les plus fortes potentialités se trouvent en nous », a-t-elle fait savoir.

 

Le chargé de programmes du bureau de la FAO au Togo, a pour sa part, souligné que l’agriculture togolaise doit compter sur ses propres forces.

« En renforçant les capacités des coopératives à produire davantage pour créer de la richesse, le peu d’investissement qui arrive ne sera qu’un levier : « Notre agriculture doit compter sur notre propre force. Aussi sommes-nous convaincus et nous pensons qu’en faisant cela, nous pouvons lever les défis », a souligné Djiwa Oyatoundé.

A l’issue de cette formation, les meilleurs entrepreneurs ont reçu des ordinateurs portables et des enveloppes allant de 200.000 FCFA à 500.000 FCFA.

La cérémonie apothéose a été également marquée par des expositions de produits transformés et des matériels agricoles de transformation, ainsi que la présentation des projets.

La Rédaction