Atakpamé : CHOCOTOGO outille les Organisations de producteurs forestiers et agricoles sur...

Atakpamé : CHOCOTOGO outille les Organisations de producteurs forestiers et agricoles sur le marketing et l’image de marque

SHARE
Une image des participants
image_pdfimage_print

L’entreprise CHOCOTOGO avec l’appui de l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) et la GIZ organise depuis hier à Atakpamé dans l’Ogou, un atelier de validation des plans stratégiques de marketing des Organisations de Producteurs Forestiers et Agricoles (OPFA) et de formation en marketing et image de marque des produits agricoles à l’intention de plus d’une trentaine d’OPFA.

Cet atelier de 3 jours se déroule dans les locaux de l’Action Sociale d’Atakpamé. Les activités portent sur l’exposition et la présentation des produits des OPFA, la formation sur le marketing et l’image de marque ainsi que la créativité.

CHOCOTOGO, une des OPFA partenaire du projet « Mécanisme, Forêts et Paysans (FFF) » et spécialisée dans le domaine de marketing et l’amélioration de la visibilité des produits transformés s’engage aux côtés de ses consœurs afin de valider leurs plans stratégiques de marketing, renforcer leurs capacités et des structures accompagnatrices (faîtière) sur le marketing et l’image de marque (visibilité/publicité).

Il est également organisé par la même occasion, une mini foire des produits des différents OPFA des échanges d’expériences entre les OPFA sur la présentation des produits et le marketing.

Au deuxième jour de cet atelier, les activités ont porté sur « la formation sur  le marketing et l’image de marque (visibilité/publicité).

A l’ouverture des travaux, le secrétaire Général de la préfecture de l’Ogou M. Bitho Kondo, représentant son Préfet a déclaré que cette initiative de validation des plans stratégiques de marketing des OPFA est très important car a-t-il souligné, elle montrera la voie aux OPFA bénéficiaires, de promouvoir leurs produits et d’avoir de meilleures parts de marchés et de venir ainsi à bout des difficultés liées à la commercialisation qu’elles rencontrent actuellement.

Il a félicité les organisateurs et les partenaires pour leur soutien à ces OPFA qui vient à point nommé pour leur donner les outils indispensables pouvant les amener à rentabiliser et à pérenniser leurs affaires.

Cette rencontre vise, selon le Président du Comité de Gestion de CHOCO TOGO, M. Agbokou Komi Eric à contribuer à la promotion et à l’accès aux marchés des produits des OPFA bénéficiaires du projet FFF.

Pour le Facilitateur National dudit projet M. Issifou Aboudoumissamilou, représentant le chargé du Bureau à la FAO au Togo, le projet FFF a pour but général de créer des paysages résilients face au changement climatique et d’améliorer les moyens d’existence avec les OPFA comme acteurs clés.

Les OPFA des filières café-cacao, manioc, arachide, miel, Tomate, néré, palmiers à huile et céréales sont celles prises en compte dans le  cadre de cette rencontre de validation de plan stratégique de marketing.

Depuis Atakpamé, Evrard NOMANYO