1

Atakpamé : Des agro-éleveurs outillés sur la gestion commerciale des petits ruminants

Un atelier d’harmonisation des pratiques de commercialisation des petits ruminants au Togo, organisé dans le cadre du projet « Sécurité Alimentaire à la base de Viande issue de l’entrepreneuriat social SALVES » a réunit le vendredi le 17 juin dernier à Atakpamé, une soixantaine d’agro-éleveurs venus des régions centrale, plateaux et maritime.

La rencontre est initiée par le Conseil de l’interprofession Petits Ruminants du Togo (CIFPR) avec l’appui financier dudit projet piloté par « Vétérinaires Sans Frontières Suisse » (VSF) et ses partenaires.

C’était en présence du directeur Pays VSF-Suisse Dr Hellow Géraud, du maire de la commune verte Haho 2, Ayidote Sossou et du secrétaire du CIFPR, Kpadjeba Jean Paul.

L’objectif principal de l’atelier est d’amener les participants à se concerter sur l’harmonisation des pratiques de commercialisation des caprins et de mettre en place un système d’identification des petits ruminants.

À l’occasion, ils ont été formés sur la gestion commerciale des petits ruminants et échangé sur des pratiques actuelles de leur commercialisation au Togo.

Ils ont en outre adopté des idées d’amélioration de ces pratiques et ont mis en lien les besoins des acteurs pour de possibles partenariats de marché sur la filière petit ruminants.

Pour rappel, ce projet d’une durée de 24 mois, intervient dans les préfectures de Blitta, Ogou, Haho et du Grand Lomé. Il prend en compte 800 petits agro-éleveurs et 200 acteurs informels du secteur de la viande, et veut améliorer les revenus de ces acteurs de la filière bétail de petits ruminants de plus de 10 %.

Depuis Atakpamé, Évrard Nomanyo