Atakpamé : Evaluation d’un projet de Plan International Togo sur l’accès des...

Atakpamé : Evaluation d’un projet de Plan International Togo sur l’accès des enfants en situation de handicap à l’éducation

SHARE
Une image de la réunion
image_pdfimage_print

L’évaluation des activités du projet « Promotion du droit à l’éducation inclusive pour les enfants handicapés au Togo » de Plan International Togo a fait l’objet d’une réunion tenue ce mardi 06 octobre à Atakpamé dans la préfecture de l’Ogou.

Les travaux de cette réunion soutenue par la fondation Radiohjalpen ont été ouverts par le Directeur régional de Plan International Togo (région des plateaux), M. Soba Palakeyem. Cette réunion vise à apprécier le niveau d’atteinte des résultats fixé par le projet afin de planifier d’autres actions pour les mois d’octobre à décembre 2020.

Cette rencontre a permis aux acteurs clés dudit projet de faire non seulement le bilan des activités menées au cours de la période du 1er Avril au 30 Septembre 2020 ainsi que la revue du registre des risques mais aussi échanger sur les difficultés et trouver des solutions appropriées liées aux activités de clôture du projet et faire des recommandations pour améliorer sa qualité.

Les discussions de la réunion ont porté aussi sur l’analyse de l’interaction avec les différents acteurs communautaires, ONG et services techniques de l’Etat.

A l’occasion, la coordinatrice du projet Mme Alaka Adjoa a à partir d’un tableau synoptique présenté le déroulement du projet notamment les activités, les leçons apprises et des recommandations.

Le Directeur régional de Plan International Togo a félicité ses partenaires de la mise en œuvre du projet notamment l’ONG PASDI-Afrique, des ONG collaboratrices au projet et d’autres acteurs de l’éducation, de la santé et des communautés.

Il a renouvelé ses gratitudes au partenaire financier. Pour lui cette session est une avant dernière réunion pour réfléchir sur la conduite à tenir devant permettre aux acteurs de porter à cœur les soucis des enfants handicapés aussitôt fini le projet dans trois (03 ) mois.

Précision que ce projet initié par Plan International Togo vise à préserver et protéger les enfants en situation de handicap dans les milieux scolaires. Il couvre les cantons de Tohoun et Ahassomé dans les préfectures du Moyen-Mono et prend en compte 25 communautés. Il intervient sur plusieurs déficiences à savoir celles visuelles, auditives, physique, intellectuelle, multi déficiences, trouble de langage, rhumatisme, épilepsie, drépanocytaire et albinisme.

Depuis Atakpamé, Evrard NOMANYO