Atakpamé : Le CEJP forme les jeunes et leaders d’opinion sur la...

Atakpamé : Le CEJP forme les jeunes et leaders d’opinion sur la citoyenneté et le civisme

SHARE
Une photo de famille des participants
image_pdfimage_print

Des délégués composés des jeunes, femmes et leaders d’opinion de différents secteurs d’activités, prennent part du 31 mai au 1er juin à Atakpamé, à un séminaire de renforcement de capacité sur la citoyenneté et le civisme.

Cet atelier initié par le service social de l’Eglise Catholique Conseil Épiscopal Justice et Paix d’Atakpamé (CEJP) s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du projet « consolidation de l’engagement des leaders d’opinion, des jeunes et des femmes à la citoyenneté et à la solidarité ».

Il vise non seulement à amener ces acteurs de développement et de paix à s’approprier et à mettre en œuvre les qualités de la citoyenneté et du civisme mais aussi à créer des espaces d’échanges et de dialogues inclusifs entre ceux-ci et les autorités locales afin de discuter des questions liées aux changements paisibles et progressifs dans le développement local.

Les séminaristes vont pendant deux jours suivre des modules portant sur l’Etat, la nation, les institutions de la république, la démocratie et l’état de droit, les principes de la bonne gouvernance, l’animation de la vie politique en démocratie, citoyenneté et civisme, les droits et devoirs du citoyen et l’engagement citoyen.

En ouvrant les travaux,  le coordonnateur de CEJP-ATAKPAMÉ, Révérend Père Modeste Tekplo a remercié les participants précédemment formés en cohésion sociale pour la volonté d’accompagner son institution dans sa quête de revalorisation de la justice  en faveur des jeunes et femmes.

Il a souligné que l’éducation à la citoyenneté et au civisme est un ensemble de connaissances, d’aptitudes, d’attitudes qui permettent au citoyen de reconnaître les valeurs requises pour la vie commune et d’effectuer des choix et d’agir dans ce respect.

Après Atakpamé, le CEJP mettra le cap sur Datcha, une localité situé à environ 5km au sud d’Atakpamé dans la commune Ogou 2 pour cette même session de formation dans les prochains jours.

Depuis Atakpamé, Evrard Nomanyo