Atakpamé : Des représentants de délégations spéciales à l’école de la gestion...

Atakpamé : Des représentants de délégations spéciales à l’école de la gestion des marchés publics

SHARE
Une photo de famille des participants
Une photo de famille des participants

Les représentants des délégations spéciales des communes et des préfectures affectés aux tâches liées à la gestion des marchés publics dans de la région plateaux-Est sont cette semaine en session de renforcement de capacité à Atakpamé (préfecture de l’Ogou). C’est une initiative du gouvernement à travers l’Autorité de Régulation des Marchés Publics (ARMP) avec l’appui financier de la Banque Africaine de Développement (BAD).

Cet atelier de formation se situe dans le cadre du lancement officiel de formation des collectivités locales. Il a pour objectif de contribuer à vulgariser les bonnes pratiques en matière d’acquisition publique dans les communes et préfectures. Il s’agit pour les participants de disposer des outils devant leur permettre de faire réaliser plus d’économie à leur collectivité et d’être plus performants dans l’exécution de leurs budgets aussi bien en fonctionnement qu’en investissement.

En ouvrant les travaux, le Directeur de Cabinet au ministère de l’Administration territoriale, de la décentralisation et des collectivités locales représentant son Ministre, a émis le vœu qu’à l’issue de cette formation, toutes les collectivités territoriales disposent d’un personnel bien formé capable de relever le défi du développement au niveau local. Cette formation constitue selon lui un enjeu primaire d’une bonne gouvernance.

Les marchés publics sont toujours en effet au cœur des réformes en finance publique visant à rationaliser les dépenses publiques notamment celles des collectivités locales dont le nombre a évolué avec la création des 116 Communes dans le cadre de la mise en œuvre du processus de la décentralisation, a-t-il indiqué.

Le Préfet de l’Ogou M. Akakpo Edoh a non seulement pour sa part adressé sa reconnaissance à l’ARMP et aux différents ministères et institutions impliqués qui ne cessent d’appuyer les collectivités locales dans le but d’une meilleure gestion des marches publics au Togo. Il a aussi encouragé les consultants et les membres de l’équipe d’encadrement pour le travail qu’ils auront à abattre et au bout duquel les participants devront se sentir mieux outillés dans leurs activités.

Pour le représentant du Directeur Général de l’ARMP, M. Aziadekey Honoré Elom, ces sessions de formation visent principalement une meilleure compréhension et application des critères de qualification et d’analyse comparative des offres en vue d’une attribution efficace des marchés de fournitures notamment. « La gestion des collectivités locales a beaucoup évolué depuis qu’elles ont intégré les procédures de passation des marchés publics dans leur mode de gouvernance », a-t-il fait savoir, avant d’annoncer que d’autres formations seront programmées prochainement pour outiller les participants sur l’attribution des marchés de travaux et des marchés de services. Il a pour finir remercié la BAD pour son appui et le ministère en charge de l’Administration territoriale, de la décentralisation et des collectivités locales pour sa contribution.

La formation prend fin le 19 janvier prochain.

Evrard NOMANYO