Atakpamé : Réunion de concertation de la NSCT pour lancer la campagne cotonnière 2021-2022

La Nouvelle Société Cotonnière du Togo (NSCT) dans le cadre de la préparation et le lancement de sa campagne de prochaine production a fait le bilan de ses activités 2020-2021 au cours d’une réunion de concertation tenue ces 2 et 3 juin à Atakpamé.

La rencontre a en dehors des cotonculteurs venus de différentes préfectures,  regroupé  les cadres de la NSCT et des membres du Conseil d’Administration de la Fédération Nationale des Groupements des Producteurs de Coton (FNGPC), des directeurs et délégués des institutions agricoles entre autres.

Il s’est agi pour les cotonculteurs de rendre public et d’analyser les résultats de la campagne de production cotonnière 2020-2021, de faire le point sur la campagne de collecte, d’évacuation, d’égrenage et de paie des groupements des producteurs de coton ainsi que sur la qualité de coton produit, et de prendre des décisions relatives à l’évolution de cette institution.

En termes de résultats, la campagne écoulée affiche une production de 9866 tonnes de coton-graines avec un rendement de 815Kg/ha. Ce résultat marque une progression de l’ordre de 11 % en rendement dans les plateaux nord par rapport aux résultats de la campagne 2019/20 qui était autour de 736 Kg/ha.

Des difficultés rencontrées se résumaient aux aléas climatiques et au découragement des producteurs avec la chute du prix d’achat du coton graines et aussi la qualité des semences qui est une réelle préoccupation.

Pour redonner plus de force à la NSCT et aux cotonculteurs, des dispositions internes ont été envisagées avec le choix d’un nouveau partenaire technique et financier Olam International comme actionnaire majoritaire aux côtés de la FNGPC et du gouvernement.

Des mesures ont été également prises en vue de faire de la NSCT une société productrice de coton à hauteur de 200 000 tonnes environ dans le futur.

Le Directeur régional du soutien à la production (plateaux-nord) à la NSCT, M. Yovogan Sitsopé a souligné les innovations avec l’entrée du partenaire technique et financier qui est le groupe Olam international. Au rang de ces innovations, le renforcement du personnel avec le recrutement des ATC pour accompagner les producteurs dans l’appui spécifique, et l’accompagnement des producteurs de soja pour répondre à certaines de leurs préoccupations.

Il a fait savoir que la NSCT compte soutenir les producteurs de Soja avec une disponibilité des intrants agricoles.

Selon le président du Conseil d’administration du FNGPC COOP-CA, M. Kouroufei Koussouwè, la revue en hausse du prix d’achat du coton de 225 F CFA à 254 F CFA va  redonner espoir à ses camarades producteurs de se lancer d’avantage dans la production.

L’ouverture de la rencontre a été de présidée par le préfet de l’Ogou M. Akakpo Edoh en présence de certaines autorités locales de la commune Ogou 1.

Depuis Atakpamé, Evrard NOMANYO