ATOPPEL souhaite de meilleures perspectives pour la presse en ligne au Togo

ATOPPEL souhaite de meilleures perspectives pour la presse en ligne au Togo

SHARE
image_pdfimage_print

Dans un communiqué publié ce dimanche 03 Mai à l’occasion de la célébration de la journée mondiale de la liberté de la presse pour le compte de cette année, l’Association Togolaise des organes de Presse Privée en Ligne (ATOPPEL) a salué la mémoire de tous les journalistes qui ont perdu leur vie dans l’exercice de la profession.

Elle a également rendu un hommage aux journalistes de la presse, femmes et hommes qui sont quotidiennement engagés dans l’information des populations,  et a lancé par ailleurs un appel aux autorités et institutions pour un accompagnement de la presse en ligne dans sa professionnalisation.

« A l’heure où au Togo comme ailleurs, les professionnels des médias notamment en ligne, risquent quotidiennement leur vie dans leur devoir d’informer, d’éduquer et de divertir, l’ATOPPEL estime qu’il est important que des perspectives plus meilleures s’ouvrent à la presse en ligne qui mérite beaucoup plus d’importance et de considération », indique le communiqué signé de la président de l’Association, Mme Hélène Doubidji.

Nous vous proposons l’intégralité du Communiqué :

 COMMUNIQUE DE L’ATOPPEL

(A l’occasion de la célébration de l’édition 2020, de la journée mondiale de la liberté de la presse)

La journée mondiale de la liberté de la presse permet de célébrer le 03 Mai de chaque année, les principes fondamentaux de la liberté de la presse. Elle permet également de faire le point sur la liberté d’expression dans le monde et de rendre hommage aux journalistes qui ont été attaqués ou qui ont perdu la vie dans l’exercice de leur profession.

« Le journalisme sans crainte ni complaisance » : c’est le thème au centre de cette célébration pour le compte de cette année 2020, dans un contexte de crise sanitaire liée à la pandémie du nouveau Coronavirus (COVID-19).

A l’occasion de cette célébration, l’Association Togolaise des organes de Presse Privée en Ligne (ATOPPEL) tient à saluer la mémoire de tous les journalistes qui ont perdu leur vie dans l’exercice de la profession. Elle en appelle à la « tolérance zéro » face à toutes sortes de prédateurs de la liberté de la presse, au moment où le journalisme continue de subir de nombreuses pressions de la part d’acteurs qui tentent d’intimider les médias et d’influencer la circulation de l’information.

A l’heure où au Togo comme ailleurs, les professionnels des médias notamment en ligne, risquent quotidiennement leur vie dans leur devoir d’informer, d’éduquer et de divertir, l’ATOPPEL estime qu’il est important que des perspectives plus meilleures s’ouvrent à la presse en ligne qui mérite beaucoup plus d’importance et de considération.

L’Association Togolaise des organes de Presse Privée en Ligne se réjouie de l’évolution du paysage médiatique togolais, avec entre autres l’adoption en décembre 2019, d’un nouveau Code de la presse et de la communication qui prend désormais en compte les médias en ligne. Elle invite les acteurs de la presse en ligne à plus de professionnalisme, dans le respect des règles qui régissent la profession.

Enfin, l’Association Togolaise des organes de Presse Privée en Ligne saisie l’occasion pour lancer un appel aux autorités et institutions pour une préservation et un renforcement du cadre actuel, ainsi que la mise à la disposition de la presse en ligne de ressources et moyens, afin de l’accompagner dans sa professionnalisation.

L’ATOPPEL saisie l’occasion de cette célébration pour rendre hommage aux journalistes de la presse, femmes et hommes quotidiennement engagés dans l’information des populations, particulièrement au sujet de la lutte commune contre le Coronavirus.

En cette période d’état d’urgence sanitaire, le travail de ces professionnels de la presse est plus important que jamais en ce sens qu’ils aident non seulement la population à disposer de bonnes informations et agir pour couper la chaîne de propagation du virus, mais aussi les autorités sanitaires à prendre des décisions et dispositions idoines qui s’imposent.

Fait à Lomé, le 03 Mai 2020

La Présidente,

Mme Hélène DOUBIDJI