1

Une course pour agrémenter les activités de la 17ème Foire internationale de Lomé

Les activités de la 17ème Foire internationale de Lomé se sont poursuivies ce dimanche 11 décembre 2022 avec une course initiée par le Centre Togolais des Expositions et Foires de Lomé (CETEF Lomé).

Sixième du genre, cette activité vise notamment à partager à travers le sport, un moment de récréation et de créer la cohésion au sein de la population.

Ils sont environ 100 jeunes athlètes hommes et dames à prendre part à cette course qui s’est déroulée en présence du Directeur par intérim du CETEF Lomé YAKPEY Comla Nomadoli, et du Maire de la Commune Golfe 2 Dr James AMAGLO.

Dans l’ensemble, les hommes ont parcouru une distance de 8,700 km tandis que les dames ont fait une distance de 4,200 km.

Sur la ligne d’arrivée au niveau des dames, MATOU Yawovi du club Agaza, EDUA Anivi du club Ouest JACK et EWARO Akossiwa du club J2A, sont classées respectivement 1ere, 2ème et 3ème. Du côté des hommes, C’est YOAGBATI Makman du club Agaza, ADJEYA Essodjenam du club RAC et BOKO Komla, du club EDAC qui ont respectivement occupé les 1ere, 2e et 3e positions du peloton.

Le Directeur général par intérim du CETEF a expliqué que cette activité sportive s’inscrit dans le cadre des objectifs fixés par le Gouvernement à savoir, lutter contre les maladies non-transmissibles telles que le diabète, l’hyper tension artérielle et autres.

« Cela a également pour but de rechercher la culture de cohésion au sein de la population. Elle réunit tout le monde à savoir, les exposants, les visiteurs, le personnel du CETEF-Lomé », a-t-il ajouté.

« Le sport donne la santé. Il est alors conseillé de le pratiquer. Nous avons beaucoup prié pour que la 17ème FIL soit une réussite et je crois qu’il faut rendre gloire à DIEU car les attentes sont comblées », a pour sa part souligné maire de la Commune Golfe 2, Dr James AMAGLO.

Les lauréats de chaque catégorie sont répartis avec de nombreux lots et des enveloppes financières.

Cris DADA




17è FIL : Le CETEF-Lomé n’organise aucune tombola

Au cours de cette 17ème Foire Internationale de Lomé, il a été donné de constater que des individus épris de mauvaise foi, s’offrent le vilain plaisir de tromper la vigilance du public en informant certaines personnes par téléphone qu’ils ont gagné une tombola qu’organiserait la foire internationale de Lomé. Ils demandent à cet effet à leurs victimes d’envoyer de l’argent via mobile money  pour confirmer leur gain et prétendre le retirer.

Une arnaque face à laquelle le Centre Togolais des Expositions et Foires (CETEF) a réagi.

« Nous avons déjà fait un communiqué pour démentir tout ce qui concerne des démarches qui visent à envoyer de l’argent par Flooz, par T-Money à la foire. Nous n’avons rien engagé et nous n’avons rien fait qui demande de l’argent en ligne. La seule façon de nous envoyer de l’argent en ligne, c’est d’acheter le ticket », a précisé YAKPEY Comla Nomadoli, Directeur général par intérim de CETEF-Lomé.

« Si quelqu’un vous demande qu’il y a une tombola à gagner puis d’envoyer votre numéro ou quoi que ce soit pour pouvoir prendre votre gain, alors que vous n’avez pas joué de tombola, c’est du faux, de l’arnaque pure. Nous invitons la population à dénoncer tous ces comportements pour barrer la route à ces faussaires. C’est vrai, notre foire, comme notre slogan le dit, c’est la foire de toutes les opportunités, mais pas pour les mauvaises opportunités. Nous avons passé des communiqués. Que la population ne se prête à ces genres de manipulation et d’escroquerie », a-t-il ajouté.

Le public est donc invité à la vigilance pour ne pas tomber dans cette arnaque.

David S.




Le Groupe Togocom présente ses offres au public de la 17ème Foire internationale de Lomé

Le Groupe Togocom était à l’honneur ce samedi 10 décembre sur le site de la 17ème Foire internationale de Lomé. Occasion pour les responsables de la société de télécommunication sponsor officiel de la foire, de présenter ses offres au grand public, et de présenter le jeu « Le millionnaire, c’est moi » lancé le 7 décembre dernier et les premiers gagnants.

C’est la journée « Togocom » ce 10 décembre sur le site du Centre Togolais des Expositions et Foires de Lomé (CETEF Lomé).

Les responsables de la société ont mis en relief les qualités et avantages que propose Togocom à l’instar de sa connexion internet avec la Promo « Fibre 0F frais d’installation ». Les différentes offres présentées au public concernent entre autres le téléphone fixe, le service T-money, la fibre optique, la nouvelle offre intitulée « Ça, c’est moi » et bien d’autres services.

Le Directeur B2B de Togocom, Emmanuel Andrade a fait savoir qu’aujourd’hui, Togocom est le plus sûr en matière de télécommunications au Togo, avant de souligner la volonté du Groupe d’accompagner ses clients sur tous leurs besoins.

« Sachez que quels que soient vos besoins, Togocom peut vous accompagner et vous aider à les adapter à votre travail. Si vous avez la fibre à la maison, nous vous offrons 60 heures d’appels gratuits avec les téléphones fixes et ces heures augmentent en fonction de l’option », a-t-il ajouté.

Au sujet du jeu « Le millionnaire, c’est moi » lancé le 7 décembre dernier, le chef du projet Selon Rachad Gounou a expliqué que c’est un jeu qui permet de faire un millionnaire par jour jusqu’au 4 février 2023.

« Togocom a lancé le jeu +le millionnaire, c’est moi+ en cette fin d’année, pour récompenser la fidélité de ses abonnés et aussi leur exprimer sa gratitude. A travers ce jeu, nous voulons donner la chance à tous les togolais, de gagner un million par jour », a-t-il indiqué.

« Pour jouer, il suffit de recharger à travers tous nos canaux un forfait voix, data ou mixte d’au moins 300Fcfa, et vous avez la chance d’être tiré au sort pour remporter un million de F.CFA. Plus vous souscrivez, plus vous augmentez vos chances de gagner … Ce samedi à la foire internationale de Lomé, nous venons de remettre les lots aux deux premiers gagnants du jeu », a expliqué Rachad Gounou.

Plus de 70 millions seront distribués aux clients. Chaque jour pendant deux mois, les clients ont la possibilité de gagner un million francs CFA. Le jeu se déroule du 06 décembre 2022 au 03 février 2023. Pour être éligible, il faut souscrire à partir de 300 fcfa.

La présentation des offres et services a été suivie de la remise des prix aux heureux gagnants du jeu, avec des lots remis aux premiers heureux gagnant par Anoko Lawson, Directrice des ressources humaines de Togocom.

La Rédaction




17è FIL : Le Port Autonome de Lomé à l’honneur ce 9 décembre 2022

Les journées dédiées aux sociétés se poursuivent sur le site de la 17e Foire Internationale de Lomé. Ce vendredi 9 décembre 2022, c’est Port Autonome de Lomé (PAL) qui était à l’honneur, occasion pour les premiers responsables de la plateforme portuaire ses services et activités au public.

« Digitalisation des opérations portuaires défi majeur pour le développement de l’économie togolaise » : c’est le thème de la conférence publique animée à cet effet, ce qui a permis de présenter aux acteurs portuaires, aux partenaires étrangers, aux visiteurs et aux étudiants, les résultats du PAL au cours de ces dernières années, de même que les réformes engagées pour rendre plus compétitif, le Port autonome de Lomé dans la sous-région.

Le rapport présenté fait état de ce que le Port Autonome de Lomé a réalisé un parcours glorieux ces cinq dernières années. En effet, le trafic global a connu une croissance de 52,55% passant de 19 316 624 tonnes en 2017 à 29 470 695 tonnes en 2021. Le trafic import de 2020 comparé à celui de 2021 a augmenté de 3,93% avec 7 662 207 tonnes en 2020 et 7 963 244 tonnes en 2021.

De son côté, le trafic export a progressé de 8,21% entre 2020 (1 336 308 tonnes) et 2021 (1 445 970 tonnes). Le transbordement aussi a connu une augmentation de 1,18% entre 2020 (16 975 696 tonnes) et 2021 (20 061 481 tonnes).

Les responsables du port ont expliqué que ces performances sont à mettre à l’actif non seulement des atouts naturels dont dispose ce port, mais aussi des grandes réformes engagées notamment la dématérialisation totale des documents et procédures qui assure la rapidité des formalités administratives et simplifie les circuits d’enlèvement des marchandises.

Le chef Service Facturation et Coordonnatrice projet « totale dématérialisation des procédures » au PAL a expliqué que la digitalisation des services est d’abord une volonté du gouvernement qui ambitionne d’améliorer le climat des affaires au Togo enfin d’attirer plus d’investisseurs.

« Cette volonté a été renforcée par l’avènement de la crise sanitaire liée à la Covid-19. Cette crise nous a permis d’accélérer la digitalisation. Déjà en 2014, la volonté du Chef de l’Etat s’est traduite par la mise en place du Guichet Unique pour pouvoir prendre en compte la dématérialisation d’un certain nombre d’activités au port autonome de Lomé », a précisé Mme FAWIE Eyalon.

Pour ce qui est des atouts naturels, le Port de Lomé est le seul port en eau profonde de la côte ouest africaine avec une profondeur de 16,60 mètres pouvant accueillir des navires à fort tirant d’eau.

Selon le Secrétaire Général du PAL, Komi Essonêya KABITCHADA, le Port Autonome de Lomé a occupé cette année, le 96e rang mondial en matière de trafic conteneur. Ce qui représente 1,96 millions d’EVP en 2021, selon le classement Top 100 des ports édition 2022.

Par ailleurs, le port vient de recevoir deux prix à l’occasion de la 42e Assemblée générale des gestionnaires de ports de l’Afrique de l’Ouest et du centre. Il s’agit du 1er prix du meilleur trafic de transit des économies structurelles et du 1er prix du meilleur trafic conteneur en EVP en Afrique de l’Ouest et du Centre.

Cris DADA




ORABANK présente ses innovations au public de la 17ème Foire internationale de Lomé

Le groupe ORABANK a présenté ce jeudi 8 décembre 2022 sur le site de la 17ème Foire Internationale de Lomé, ses dernières innovations qui visent à mieux répondre aux attentes et besoins de ses clients.

Ces nouveaux produits présentés au grand public sont notamment le WhatsApp Banking et l’activité de sous-agent.

« WhatsApp Banking, c’est la banque à domicile, c’est la banque dans le téléphone du client qui n’a plus besoin de se déplacer. On peut faire plusieurs opérations sur place via son téléphone et je pense que c’est une grande innovation. Ça permet aux clients d’être un plus flexibles sur leur emploi du temps et de ne plus forcément avoir besoin de se rendre dans l’une de nos agences », a expliqué la Responsable produits à ORABANK, Mme Carine FOALENG-d’Almeida.

Elle a ajouté qu’avec cette nouvelle plateforme les clients d’Orabank Togo peuvent désormais accéder à des services de banque digitale comme la consultation de solde, les demandes de relevés bancaires, les virements bancaires, les transferts via mobile money.

L’autre innovation présentée au public est l’activité de sous-agent. Une initiative de la banque pour créer plus d’emplois au sein de la population.

Ces sous-agents sont reconnaissables en effet par l’enseigne Orabank devant leurs magasins. Ils permettent à la banque de faire un maillage du territoire togolais afin d’atteindre les couches les plus reculées de la population.

« C’est l’essor qu’on connaît actuellement. Orabank est le partenaire phare en matière de sous agents et c’est une possibilité qu’on offre à la population d’avoir une activité ou une mini-banque surtout avec l’Agency Banking qu’on va proposer. Avec les produits de transfert rapide, quelqu’un peut avoir rapidement son compte sur une activité en bonne et due forme et générer des revenus », a souligné Mme FOALENG-d’Almeida.

La Rédaction




Programme officiel de la 17ème Foire Internationale de Lomé

L’administration du Centre Togolais des Expositions et Foires (CETEF) de Lomé vient de rendre public le programme officiel de la 17ème Foire Internationale de Lomé qui a déjà démarré le 30 novembre dernier.

L’essentiel à retenir est que cette édition de la foire sera encore très riche en évènement notamment les expositions et ventes dans les pavillons et galeries, des conférences des journées dédiées à la promotion des entreprises, des spectacles et concerts, des rencontres B2B, et une nuit de la foire prévue le vendredi 16 décembre prochain à l’hôtel du 2 février.

Voici en image le programme complet de la foire 2022 :




17è FIL : 1er panel sur l’impact de la pandémie Covid-19 sur l’économie nationale

Le premier panel de la 17ème foire internationale de Lomé (FIL) a été animé ce lundi 05 décembre 2022 sur le thème « L’impact de la pandémie Covid-19 sur l’économie nationale et mesures de soutien aux secteurs économiques » en présence du Directeur général par intérim du Centre togolais des expositions et foires de Lomé (CETEF), Yakpey Comla Nomadoli.

Au cours des échanges, les panélistes ont relevé que la pandémie et ses conséquences ainsi que ses effets notamment les confinements qui ont mis en veilleuse toute l’économie mondiale et celle du Togo.

Les mesures prises par le gouvernement pour atténuer la vie chère et les allègements fiscaux au Togo avec la crise sanitaire ont été passées en revue par les conférenciers.

« Durant nos échanges, nous avons parlé en long et en large de la pandémie et de ses conséquences ainsi que ses effets notamment les confinements qui ont mis en veilleuse toute l’économie mondiale. Nous avons passé en revue les mesures prises par le gouvernement pour atténuer la vie chère et les mesures dont des allègements fiscaux », a déclaré Yakpey Comla Nomadoli, précisant que la 17ème Foire Internationale de Lomé vise notamment à remettre l’économie sur les rails, ce qui explique le thème général de la foire et les sous thèmes à développer.

« Pour que le Togo soit compétitif, nous devons tous adopter un mécanisme, changer de mentalité et penser autrement », a pour sa part recommandé Philippe Sambigou Nanika (panéliste et expert/consultant politique commerciale/qualité norme).

Pour être à l’abri de la vie chère, les panélistes conseillent à chaque togolais de s’adonner par exemple l’agriculture de subsistance. Ils ont en effet mis un accent particulier sur la consommation locale. « Si nous ne pouvons pas produire ce que nous consommons, nous devons arriver à consommer ce que nous produisons », ont-ils fait savoir.

A cet effet, le Directeur général par intérim du CETEF a demandé à chaque togolais de joindre à son travail quotidien, un petit champ et récolter quelque chose pour nourrir sa famille. « A ce prix, nous pouvons être un peu à l’abri de la vie chère et des chocs exogènes des crises qui viennent de l’extérieur », a-t-il estimé.

David S.




17è FIL : Les entrepreneurs entretenus sur la notion de « compétitivité des biens et services locaux »

« Compétitivité des biens et services locaux sur les marchés sous régionaux et internationaux » : c’est le thème au centre du deuxième panel organisé ce mardi 6 décembre 2022 par la direction générale du Centre togolais des expositions et Foires de Lomé (CETEF) sur le site de la 17e édition de la Foire Internationale de Lomé (FIL).

Il s’est agi à travers cette conférence-débat, de présenter aux entrepreneurs, les enjeux et défis de la compétitivité sur le marché international, de même que les différentes stratégies à adopter afin de rendre plus compétitifs leurs produits et services sur les marchés internationaux.

Par ailleurs, les efforts engagés par le Togo dans le but d’accompagner les entrepreneurs ont été également présentés aux participants. Ces efforts sont entre autres, la certification des produits prioritaires, la mise en place des organes de régulation et la poursuite des processus de normalisation des biens et services locaux et la démarche qualité, selon le président de la Haute Autorité pour la Qualité et l’Environnement (HAUQE), Arzouma Botre Laré (l’un des panélistes).

« Nous avons le projet Initiative pour la certification des produits afin d’amener les opérateurs économiques à se conformer aux exigences normatives des marchés. Nous avons conçu un logotype qui est le logo de la marque nationale de conformité. Nous avons également le prix togolais de la qualité, une compétition qui permet aux entreprises qui sont déjà dans la démarche qualité de se faire connaître sur le plan national, régional, voire internationale. On note aussi le renforcement des capacités des opérateurs économiques pour qu’ils puissent mieux comprendre le système qualité notamment les normes et l’évaluation de la conformité », a-t-il expliqué.

L’Expert en économie numérique et intelligence économique, Sam Kodjovi Adambounou a pour sa part souligné que l’ouverture du marché togolais aux autres acteurs et la capacité du Togo d’aller sur le marché régional est un grand défi.

« Nous pouvons voir beaucoup plus de défis vu que nos économies sont faibles en matière de transformation de produits sur le marché international. En fait, si on ne prend pas la mesure de la chose, c’est que nos économies vont subir les âffres des concurrents extérieures. Ce qui va entraîner la mort de plusieurs entreprises. Il est important que le Togo soit organisé », a-t-il souligné.

Il a relevé que l’enjeu aujourd’hui, c’est de « faire un effort pour que nous puissions améliorer notre niveau d’organisation en termes de compétitivité, apporter des réponses aux exigences, aux besoins sur le marché régional afin que l’économie togolaise puisse vraiment se porter bien ».

« La compétitivité de l’économie togolaise se résume à la compétitivité des entreprises. Mais si nous n’arrivons pas à compétir sur le plan international, l’économie togolaise n’aura pas de souffle pour pouvoir assurer l’importance d’un développement », a-t-il ajouté.

Les panélistes ont par ailleurs invité les entrepreneurs à s’inscrire dans l’innovation et à opter pour la digitalisation pour profiter des opportunités qu’offre la zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf).

Démarrées le 30 novembre dernier, les activités de la 17ème foire internationale de Lomé se poursuivent jusqu’au 18 décembre prochain sur le site du CETEF à Lomé.

David S.




Un concert gospel pour confier les activités de la foire entre les mains de DIEU

L’esplanade du Centre togolais des expositions et foires (CETEF) de Lomé a servi de cadre ce samedi 3 décembre 2022 pour un géant concert gospel pour confier les activités de la 17ème foire internationale de Lomé entre les mains de DIEU.

Cette animation religieuse a été assurée par l’évangéliste Dodji Noumonvi, Mme Pasteur Abitor Makafui et des groupes musicaux en présence des autorités, entre autres, Kodjo ADEDZE, ministre en charge du commerce, YAKPEY Comla Nomadoli, Directeur général par intérim du CETEF-Lomé, des exposants et des visiteurs.

« À partir de maintenant, DIEU fera grand-chose, car tout est mis dans ses mains », a laissé entendre l’évangéliste Dodji Noumonvi.

Démarrées le 30 novembre dernier, les activités de la 17ème foire internationale de Lomé se poursuivent jusqu’au 18 décembre prochain.

La Rédaction




Ouverture officielle de la 17ème Foire internationale de Lomé, plus de 300.000 visiteurs attendus

Démarrée le 30 novembre dernier, la 17ème Foire internationale de Lomé (FIL) a été officiellement ouverte ce vendredi 02 décembre au cours d’une cérémonie riche en sons, présidée par le Premier ministre Victoire Tomégah-Dogbé, en présence du ministre du commerce, de l’industrie et de la consommation locale Kodjo Adédzé et de plusieurs autres invités et opérateurs économiques.

« Compétitivité des biens et services pour la relance de l’économie en période post Covid-19 » : c’est le thème retenu pour cette édition de la foire qui connait la participation de 22 pays avec plus de 1000 exposants.

Ce thème traduit selon le ministre Kodjo Adédzé, l’impérieuse nécessité de relance de l’économie après deux années de crise sanitaire doublée des conflits géopolitiques et sécuritaires.

Plus de 300.000 visiteurs sont attendus sur le site du Centre togolais des expositions et foires (CETEF) pour cette fête foraine qui s’étendra jusqu’au 18 décembre prochain.

Coupure du ruban symbolique

« C’est un ouf de soulagement pour les opérateurs économiques, de saisir cette occasion pour renouer de nouveaux partenariats et faire de bonnes affaires pendant ces moments de fêtes de fin d’année », a estimé Comlan Yakpey, Directeur Général par intérim du CETEF.

Pour le ministre du commerce, la réouverture de cette foire est l’occasion rêvée afin de permettre à nos petites et moyennes entreprises qui viennent d’être dotées d’une nouvelle charte, de réaliser de bonnes affaires en cette fin d’année.

« Des innovations en termes de digitalisation ont été introduites dans l’organisation de cette foire notamment la vente en ligne des stands et des tickets d’entrée, ainsi que la localisation numérique des stands », a rappelé le ministre du commerce, tout en formulant le vœu que cette 17ème foire internationale de Lomé soit une occasion de convivialité de partage d’expérience inédite pour des partenariats d’affaires mutuellement avantageux.

A l’image des précédentes éditions, la 17ème foire de Lomé sera marquée par des expositions et ventes de produits et services,  des rencontres B to B, des panels thématiques, des journées portes ouvertes, des journées et activités culturelles, des conférences entre autres.

David S.