1

Awa Nana-Daboya élue à la présidence de l’Association des médiateurs des pays de l’UEMOA

La médiatrice de la République togolaise, Awa Nana-Daboya est désormais la présidente de l’Association des médiateurs des pays de l’UEMOA (AMP- UEMOA).

Elle a été élue à ce poste pour un mandat de 4 ans au cours de la 6è assemblée générale ordinaire de l’association tenue du 07 au 08 juin dernier à Ouagadougou au Burkina Faso sous le thème « Le médiateur de la République à l’épreuve des défis majeurs de l’espace UEMOA ».

Au cours de son mandat, le nouveau bureau de l’AMP-UEMOA entend œuvrer pour un renforcement de la lutte contre le terrorisme, l’extrémisme violent, l’instabilité et pour la gouvernance démocratique dans la sous région.

« Ce nouveau bureau dont j’ai l’insigne honneur et le devoir de conduire, prend la fonction au moment où notre sous-région est touchée par le terrorisme », a-t-elle expliqué.

Mme Awa Nana-Daboya succède à ce poste au Me  Ali Sirfi Maiga, Médiateur de la République du Niger.

A l’issue de cette 6è assemblée, plusieurs recommandations ont été formulées au regard des multiples défis du moment ; lesquelles recommandations seront adressées aux acteurs communautaires et étatiques.

« À la sortie des deux jours de travaux, nous sommes sortis avec d’importantes décisions dont une déclaration sur la situation sécuritaire dans notre sous-région et une autre déclaration sur l’ancrage même de nos institutions qui font face à des crises politiques », a fait savoir Awa Nana Daboya.

Pour rappel, la médiation consiste à régler des différends non juridictionnels entre les citoyens et l’administration.

David S.