Axe routier Lomé-Cinkassé : le Togo sollicite l’expertise d’ARISE IS

Le Togo vient de marquer un pas de plus dans le processus devant conduire au dédoublement de l’axe routier Lomé-Cinkassé.

Le projet officialisé par la signature d’un accord de développement conjoint, s’appuiera sur l’expertise d’ARISE IS, une société panafricaine spécialisée dans la conception, le financement et la construction des infrastructures essentielles à travers le continent.

Selon l’accord signé avec le Togo, ARISE Infrastructure Services (ARISE IS) mettra son expertise au service de la construction de cet axe qui reliera à terme, la capitale du Togo à la ville frontalière avec le Burkina Faso, située à 700 km au nord du pays.

L’accord de développement conjoint prévoit notamment la concession à partir de la signature du contrat de concession (prévue pour le troisième trimestre 2021), la construction de 2×2 voies dans les 3 ans suivant la signature, et les coûts totaux du projet à estimer lors des études préliminaires et à être pris en charge par les actionnaires de la société de projet.

« Cette signature est une étape cruciale dans la construction de cette route », a indiqué le ministre togolais de l’économie et des finances, Sani Yaya.

Selon les informations, les études définitives de faisabilité et la signature du contrat de concession sont attendues pour le deuxième trimestre 2021, avec pour projet de commencer les travaux de construction d’ici le troisième trimestre 2021.

Des entreprises de construction de routes seront également sélectionnées par le biais d’un appel d’offres.

In fine, cet important projet de construction dotera la Togo d’une route moderne qui facilitera le transport des personnes et des marchandises, stimulera le commerce intérieur et renforcera la sécurité routière, en lien avec le Plan national de développement (PND) du pays.

David S.