Budget programme : L’Assemblée nationale se dote d’un manuel d’examen des projets...

Budget programme : L’Assemblée nationale se dote d’un manuel d’examen des projets de loi de finances

SHARE
image_pdfimage_print

Au Togo, les élus du peuple disposent désormais d’un manuel d’examen des projets de loi de finances selon l’approche « budget programme ». Le document a fait l’objet de validation au cours d’un atelier de deux jours qui a pris fin samedi 19 juin à Lomé. Le texte devra permettre aux députés de mieux jouer leur partition pour une meilleure gestion axée sur les résultats dans le cadre du budget-programme rendu effectif au Togo à partir de l’exercice 2021.

C’est le 4ème Vice-Président de l’Assemblée nationale, Pacôme Adjourouvi qui a au nom de la Présidente, présidé l’ouverture de ces assises.

Les travaux ont notamment permis à la Représentation nationale de mieux cerner les programmes budgétaires et les dotations, les procédures d’élaboration des projets de loi de finances, de vote du projet de loi de finances rectificative et de loi de règlement ainsi que des procédures relatives aux budgets annexes et comptes spéciaux du trésor.

Une vue des participants à l’atelier

« Cette nouvelle forme de gestion n’est pas sans conséquences sur notre mission de législation en ce qui concerne l’examen et le vote des lois de finances. Désormais, notre analyse des informations financières fournies par l’exécutif, de plus en plus améliorées, ne se limite plus à la logique de moyen mais à l’évaluation des projets de performance que poursuivent les demandes d’autorisations budgétaires. C’est dire que nous devons adapter nos techniques de lecture et d’analyse des documents budgétaires à cette nouvelle logique de gestion budgétaire », a indiqué Pacôme Adjourouvi.

« Nous sommes en train de produire un instrument que les députés ou d’autres personnes peuvent utiliser pour comprendre davantage le budget-programme », a pour sa part souligné Mawussi Djossou Sémodji, Président de la commission des finances et du développement économique de l’Assemblée nationale.

Il  faut souligner que les travaux se sont déroulés en présence des représentants du ministère de l’économie et des finances et de l’Office Togolais des Recettes (OTR), acteurs clé de la gestion budgétaire.

David S.