Cantines scolaires : Le secteur privé met la main à la pâte

Cantines scolaires : Le secteur privé met la main à la pâte

SHARE
Mme Myriam DOSSOU-D’ALMEIDA et Eric GOULIGNAC lors de la signature de la Convention
image_pdfimage_print

Dans le canton de Tokpli (commune Yoto 3), plus de 2000 écoliers de 10 écoles primaires publiques pourront bénéficier du programme des cantines scolaires. Ceci à la faveur d’une convention de financement signée entre le Ministère du développement à la base, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes et la société SCANTOGO à travers la Fondation HEIDELBERG CEMENT-Togo.

Évaluée à 45 812 000 F CFA, la convention a été signée au profit du programme national d’alimentation scolaire au Togo (PNAS) par la Ministre du développement à la base, Mme Myriam DOSSOU-D’ALMEIDA et le Directeur général de SCANTOGO et président de la Fondation HC-Togo, M. Eric GOULIGNAC.

Elle vise à fournir des repas chauds aux élèves bénéficiaires des écoles ciblées dans cette commune qui abrite les installations de la Fondation HC-Togo.

Ce partenariat signé mardi dernier, épouse la vision de l’Etat d’engager les entreprises du secteur privé national et la société civile dans le financement des cantines scolaires en vue de lui assurer sa durabilité.

L’ambition du gouvernement est d’étendre la fourniture des repas scolaires à au moins 20 % des écoles à l’horizon 2025.

Pour rappel, le volet « cantine scolaire »  est une sous composante du projet de Filets sociaux et services de base (FSB)  piloté  par l’Agence nationale d’appui au développement à la base (ANADEB). Il a pour objectif d’accroitre l’accès des enfants des communautés les plus pauvres du Togo à des repas scolaires réguliers, ce qui devrait en retour améliorer la fréquentation et la rétention dans les écoles des zones ciblées.

David S.