1

Covid-19 : « La campagne de vaccination se poursuit », rappelle le Gouvernement

A quelques jours de la rentrée des classes pour les élèves, le gouvernement togolais attire l’attention de la population sur le fait que la pandémie de la Covid-19 n’est pas encore finie et que la campagne de vaccination contre la propagation du virus se poursuit.

« Le Gouvernement rappelle à l’attention de la population que la levée des mesures restrictives ne signifie aucunement la fin de la pandémie à la Covid-19, et l’invite à ne pas baisser la garde. Il exhorte, par ailleurs, la population au respect des mesures barrières et à la poursuite de la vaccination afin de contribuer à l’atteinte de l’immunité collective », indique en effet un communiqué du gouvernement en date du 21 septembre 2022.

« A la veille de la rentrée scolaire et universitaire, et dans le souci de protéger les apprenants contre une éventuelle recrudescence des cas, le Gouvernement tient à informer la population que la campagne de vaccination se poursuit. Cette campagne sera renforcée par un dispositif particulier, centré sur les établissements scolaires afin de vacciner les apprenants âgés de 12 ans et plus. A cet effet, des sites de vaccination seront mis en place dans les établissements scolaires », précise le gouvernement qui invite tous les acteurs du système éducatif et les parents d’élèves à réserver un bon accueil aux équipes de vaccination qui seront déployées dans les établissements scolaires.

Il est par ailleurs demandé aux responsables du système éducatif et particulièrement aux chefs d’établissements de prendre toutes les mesures idoines pour faciliter la mise en œuvre de cette opération afin de protéger les enfants et contribuer à l’atteinte de l’immunité collective dans le pays.

La Rédaction




Un pôle d’innovation et de technologie en construction à l’Université de Lomé

L’Université de Lomé va bientôt se doter d’un pôle d’innovation et de technologie, fruit d’un partenariat entre le gouvernement togolais et le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD).

La mise en place de ce Pôle universitaire d’innovation et de technologie (PUIT) vise à pallier le manque d’infrastructure adaptée à l’évolution technologique rapide et aux avancées majeures de ces dernières années au sein des structures d’enseignement.

Il s’agit d’un projet né de l’initiative dénommée Timbuktoo lancée début 2022 par le bureau régional Afrique du PNUD avec l’objectif de déclencher la révolution des start-ups sur le continent africain.

Les travaux de construction lancés en milieu de semaine, sont évalués à un coût total de 1 560 662 $ USD dont 1 340 662 $ USD de la part du MNUD et 220 000 $ USD en apport de l’Université de Lomé.

Au Togo, la création du pôle rentre dans le cadre de la mise en œuvre de l’axe 1, titre 2, Projet 10 de la feuille de route gouvernementale relatif  à l’amélioration de la qualité de l’enseignement à travers l’élaboration et la mise en œuvre d’un plan de mise à niveau des contenus pédagogiques et amélioration de la formation, du recrutement et de l’équipement des enseignants.

Dans sa phase opérationnelle, le Pôle aura non seulement à accompagner les jeunes entrepreneurs rencontrant des difficultés techniques en mettant l’expertise universitaire au service de l’entrepreneuriat et du développement économique, mais aussi à promouvoir la recherche comme outil de résolution de problèmes, accompagner l’entrepreneuriat étudiant, stimuler la création d’entreprise en valorisant les résultats de la Recherche.

In fine, le PUIT se présentera comme un Design Space, un Fablab et un Espace de travail collaboratif dans un ensemble occupant au moins 1200 m2 au sein de l’institution universitaire, à l’image de ce qui se fait dans d’autres grandes universités à travers le monde.

« Nous devons changer de paradigme pour devenir une université actionnaire, une université entrepreneure avec des équipements et des enseignants chercheurs entreprenants », a indiqué le président de l’Université de Lomé, Prof Dodzi Kokoroko.

Dans le cadre du plan Timbuktoo, le Togo fait partie des dix pays africains qui bénéficient de la construction des pôles universitaires d’innovation.  Dans les pays lauréats, il est prévu un investissement de 1 milliard de dollars en capital catalytique et commercial sur 10 ans pour construire un réseau d’innovation composé de 8 hubs panafricains, chacun se concentrant sur un domaine prioritaire (foodtech, greentech, fintech, healthtech).

David S.




Togo : Une convention pour promouvoir les produits des jeunes entrepreneurs sur les médias de service public

C’est une bonne nouvelle pour les jeunes entrepreneurs togolais notamment ceux bénéficiaires des divers mécanismes gouvernementaux d’appui.

Ces jeunes pourront en effet bénéficier de tarifs préférentiels et de créneaux horaires avantageux pour communiquer sur leurs produits et services sur les médias de service public.

Une convention a été signée dans  ce sens ce mardi 20 septembre entre la ministre du développement à la base, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes Mme Myriam DOSSOU D’ALMEIDA et le Prof. Akodah AYEWOUADAN, ministre de la communication et des médias.

Il s’agit en réalité pour les deux ministères de renouveler une précédente convention mise en œuvre à partir de 2017 et qui a été réaménagée pour une meilleure exécution et un soutien renforcé aux jeunes entreprises.

Selon les informations, près d’une centaine de jeunes entrepreneurs ont pu bénéficier de cette opportunité entre 2017 et 2021 sur les médias ciblés notamment la TVT, la Radio Lomé, la Radio Kara, le quotidien Togo presse et l’Agence Togolaise de Presse (ATOP).

« Ces jeunes pourront également bénéficier d’une expertise et de conseils pour la réalisation de leurs supports de communication écrite et audiovisuelle », a indiqué la ministre Myriam DOSSOU D’ALMEIDA.

« Cette cérémonie renforce et élargit les relations institutionnelles entre les deux ministères, convaincus du caractère indispensable de la publicité dans la promotion des activités des jeunes entrepreneurs, qui éprouvent des difficultés à supporter les coûts élevés de la communication médiatique », lit-on dans un communiqué conjoint publié à cet effet.

La Rédaction




Togo : Le gouvernement plafonne les prix des fournitures scolaires

Au Togo, le gouvernement décide de plafonner les prix des fournitures scolaires à quelques jours de la rentrée des classes prévue le 26 septembre prochain.

Cette décision fait suite aux nouvelles mesures sociales prises par le chef de l’Etat Faure Gnassingbé visant à soutenir davantage le pouvoir d’achat des consommateurs.

Dans un communiqué en date de ce 20 septembre, le Ministre Kodjo ADEDZE en charge du commerce, de l’industrie et de la consommation locale a également rappelé que conformément aux dispositions de la loi sur la concurrence au Togo, la spéculation sur les prix des produits notamment les fournitures scolaires est formellement interdite dans le pays.

« Le Gouvernement compte sur le patriotisme des acteurs et les invite au strict respect de ces prix plafonds. A cet effet, des contrôles vont se renforcer sur toute l’étendue du territoire et tout contrevenant s’expose à la rigueur de la loi », a-t-il fait savoir.

Voici dans ces tableaux, les prix plafonds de détail des articles scolaires à respecter sur les différents marchés :




Faure Gnassingbé signe le livre de condoléances en mémoire de la Reine Elizabeth II

Le chef de l’Etat Faure Gnassingbé est à Londres en Angleterre pour participer ce lundi 19 septembre au service funèbre de la Reine Elizabeth II, en présence de diverses autres personnalités étrangères invitées.

Déjà hier dimanche, le dirigeant togolais a signé le livre de condoléances ouvert à Lancaster House en mémoire de la Reine Elizabeth II décédée le 08 septembre dernier.

IL faut souligner que Faure Gnassingbé avait à l’annonce du décès de la Reine Elizabeth II, salué « une figure universelle du rayonnement de la Grande Bretagne et de l’amitié entre les peuples ».

Récemment, le Togo a adhéré au Commonwealth des nations, à l’issue du sommet des chefs d’État et de gouvernement tenu à Kigali au mois de juin 2022.




Des missions foraines d’établissement du certificat de nationalité togolaise dans 4 pays africains

Le ministère des affaires étrangères, de l’intégration régionale et des Togolais de l’extérieur en collaboration avec celui de la justice et de la législation, organise dans quatre pays notamment la Côte d’Ivoire, le Gabon, le Nigeria et le Mali, des missions foraines d’établissement du certificat de nationalité togolaise.

Le ministère en charge des Togolais de l’extérieur a dans un communiqué indiqué qu’il s’agit d’une initiative qui vise à répondre le plus efficacement possible aux préoccupations de la diaspora notamment en matière d’établissement et/ou de renouvellement de documents d’identité.

L’étape de la Côte d’Ivoire qui s’est déroulée du 12 au 16 septembre 2022 a connu un engouement, ce qui selon le ministère, témoigne de l’intérêt de cette opération pour les Togolais de l’extérieur.

Les prochaines étapes de l’opération sont : le Gabon du 16 au 21 septembre 2022, le Nigeria du 21 septembre au 1er octobre, et le Mali du 1er au 05 octobre 2022.

Les délégués pays du Haut conseil des Togolais de l’extérieur (HCTE) et les différentes associations de la diaspora togolaise dans les pays concernés sont exhortés à mobiliser les Togolais de l’extérieur afin que toutes les étapes de cette opération foraine connaissent un franc succès.

David S.




Trêve internationale : Les Éperviers du Togo en regroupement dès ce lundi en France

Les Éperviers du Togo entament ce lundi 19 septembre en France, un regroupement dans le cadre de la trêve internationale (journées FIFA).

Au total 26 joueurs sont convoqués par le sélectionneur Paulo Duarte pour ce regroupement, le dernier de cette année 2022 avant d’aborder en mars 2023 les 3è et 4è journées des éliminatoires de la CAN 2023, avec la double confrontation face au Burkina Faso.

Dans le groupe des joueurs convoqués, on note le retour du défenseur Mawouna Amevor et du milieu Farid Tchadenou, l’entrée du gardien Mahadiou Sama (convoqué pour la première fois), et le grand classique en attaque avec Kodjo Laba, Placca Denkey et Richard Nane. Blessé, le capitaine défenseur Djene Dakonam ne fait pas parti du groupe.

Ce stage sera marqué par deux matchs amicaux notamment contre la Côte d’Ivoire le 24 septembre, et contre la Guinée Équatoriale le 27 septembre (le 2è match se jouera au Maroc).

Voici la liste complète des joueurs convoqués par Paulo Duarte :

Gardiens : Malcolm Barcola (Tuzla City, Bosnie-Herzégovine), Wassiou Ouro-Gneni (ASCK), Mahadiou Sama (ASKO)

Défenseurs : Mawouna Amevor (FC Eindhoven, Pays-Bas), Frédéric Ananou (Rostock, Allemagne), Loïc Bessile (Charleroi, Belgique), Kennedy Boateng (Santa Clara, Portugal), Emmanuel Hackman (Gil Vicente, Portugal), Steven Nador (Montevarchi, Italie), Guillaume Yenoussi (Chambly, France)

Milieux : Samuel Asamoah (U Craiova 1948, Roumanie), Karim Dermane (Feyenoord, Pays-Bas), Akate Gnama (Al Naft, Irak), Samsondin Ouro (NK Radomlje, Slovénie), Alaixys Romao (Ionikos, Grèce), Faride Tchadenou (Hafia, Guinée), Marouf Tchakei (AS Vita Club, RD Congo),

Attaquants : Kévin Denkey (Cercle Bruges, Belgique), David Henen (Courtrai, Belgique), Kodjo Laba (Al Ain, Émirats arabes Unis), Tawfik Moukaila (ASCK), Richard Nane (Hafia, Guinée), Serge Nyuiadzi (Ordabasy, Kazakhstan), Ismail Ouro-Agoro (St Georges, Éthiopie), Fessou Placca (Sakhtyor Soligork, Biélorussie), Justin Yere (ASKO).




Ligue africaine des champions : ASKO de Kara arrache sa qualification pour le second tour

Le club togolais ASKO de Kara décroche sa qualification pour le second tour de la Ligue africaine des champions (LDC) de football.

C’est à la suite de sa victoire à Nouakchott en Mauritanie face à la formation du FC Nouadhibou sur le score de 1 but à 0, après le nul d’un but partout (1-1) concédé dimanche dernier au match aller au stade de Kégué à Lomé.

L’unique but de la rencontre a été marqué à la 5e minute de jeu par Ouattara Moutalabou sur une balle anodine venue de la gauche.

Au deuxième tour de ces préliminaires de la LDC, ASKO de Kara va rencontrer la JS Kabylie ou Casa Sport.




Togo/ Vie chère : Faure Gnassingbé annonce 10 mesures sociales pour soulager les populations

Le chef de l’Etat Faure Gnassingbé a annoncé ce vendredi 16 septembre 2022 une série de mesures visant à préserver le pouvoir d’achat des ménages en général et de protéger les couches les plus vulnérables en particulier.

Ces décisions interviennent dans le contexte actuel de vie chère marqué par une hausse généralisé des prix des produits de grande consommation sur le marché.

Des instructions sont également données en faveur de l’accélération des discussions avec les partenaires sociaux et le secteur privé en vue de la revalorisation du salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG) actuellement fixé à 35.000 F.

Nous vous proposons l’intégralité du communiqué publié à cet effet :

COMMUNIQUE DE SON EXCELLENCE MONSIEUR LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE

  • Dans le souci permanent de veiller au bien être de toutes les couches sociales de la population togolaise en liaison avec l’axe 1 de la feuille de route qui vise à renforcer l’inclusion et l’harmonie sociale et consolider la paix,
  • tenant compte de la hausse du niveau général des prix à la consommation qui n’épargne aucun pays,
  • après consultation des acteurs sociaux,
  • soucieux de préserver le pouvoir d’achat des ménages, en général et de protéger les couches les plus vulnérables, en particulier,

Conformément à mon engagement de ne laisser aucun togolais de côté,

Je décide des mesures suivantes d’application immédiate :

  1. augmentation de 10% de la valeur indiciaire des salaires et des pensions de retraite pour les fonctionnaires civils et militaires et les retraités du secteur public, soit un montant annuel de 22,5 milliards FCFA,
  2. revalorisation additionnelle de 5% de la pension de retraite pour tous les retraités du secteur public (civils et militaires) et du secteur privé,
  3. indemnité mensuelle de transport de 10.000 FCFA à titre exceptionnel pour chaque fonctionnaire de l’Etat (payable hors bulletin) pour faire face à la hausse des frais de déplacement par ces temps difficiles, soit un coût budgétaire annuel de 8,8 milliards de FCFA,
  4. gratification du reliquat de l’avance sur salaire consentie en janvier 2022 aux fonctionnaires et retraités sur les huit (8) mois restant à rembourser, soit 7,1 milliards de FCFA, afin de leur permettre de faire face à la rentrée scolaire et à la cherté de la vie,
  5. gratification spéciale de 3 milliards de FCFA par transferts monétaires directs au profit des parents d’élèves pour l’achat des fournitures scolaires.
  6. subvention de 2,5 milliards de FCFA pour l’acquisition des manuels d’écriture et de lecture pour les élèves de l’enseignement primaire,
  7. augmentation de la subvention pour les engrais de 6 Milliards de FCFA pour la porter à 7,5 milliards de FCFA afin de permettre de stabiliser les prix tout au long de la campagne 2021/2022 au profit de nos agriculteurs,
  8. dotation additionnelle de la subvention aux produits pétroliers de 30 Milliards de FCFA pour la porter à 37,8 milliards de FCFA, afin de poursuivre le soutien de l’Etat à la flambée des prix des produits pétroliers induits par la situation géopolitique au plan international et la hausse du cours du dollar,
  9. dotation additionnelle de la subvention au gaz domestique de 7,7 Milliards de FCFA pour la porter à 9,3 milliards de FCFA afin de continuer à soutenir les ménages,
  10. poursuite de l’application des mesures fiscales prises en faveur du secteur privé dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire.

Enfin, j’ai instruit le Gouvernement à veiller à l’accélération et à l’aboutissement rapide des discussions avec les partenaires sociaux et le secteur privé en vue de la revalorisation du salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG).

J’exhorte nos concitoyennes et concitoyens à plus d’ardeur au travail, à la solidarité et au renforcement de la cohésion sociale par ces temps de crise afin de relever ensemble le défi du développement inclusif de notre pays.

Fait à Lomé, le 16 septembre 2022

Faure E. GNASSINGBE




Voirie urbaine : La ville de Kpalimé change de visage

La ville touristique de Kpalimé au Togo bénéficie d’un programme de réhabilitation des rues avec l’aménagement de la voirie et la construction des ouvrages d’assainissement.

Au total 14 rues sont ciblées pour bénéficier de cet aménagement au sein de la localité. A ce jour sur les 14 rues, 12 sont déjà bitumées, selon Ebomaf Togo l’entreprise contractante. Les travaux de chaussée ont été également déjà exécutés sur les deux autres, en attendant la réalisation de la couche de roulement en béton bitumineux.

Le constat de l’évolution des travaux a été fait par le premier ministre Mme Victoire Tomégah-Dogbé en marge des travaux du séminaire gouvernemental délocalisé à Kpalimé.

Pour ce qui est des ouvrages d’assainissement, il est prévu pour chaque rue selon les informations, la réalisation des caniveaux de part et d’autre pour recueillir les eaux et les acheminer vers un canal long de 1 Km avec une section de 18 m² réalisé au cœur de la ville. Des travaux confortatifs sur les berges vont également être réalisés de même que l’éclairage de type solaire prévu sur toutes les rues.

Aménagement de la voirie urbaine à Kpalimé au Togo (©Primature)

« Ce canal est destiné à recevoir les eaux pour les convoyer vers l’exutoire. Ça permet d’assainir l’ensemble des rues exécutées et d’assurer la bonne circulation aux usagers de la route », a indiqué Arouna Mouhamed, Directeur technique de l’entreprise Ebomaf Togo.

« Sur l’ensemble des travaux prévus dans la voirie de Kpalimé, c’est-à-dire le canal et les 14 rues, on a déjà un pourcentage d’exécution de 97% », a-t-il fait savoir.

Il faut souligner que ces travaux s’inscrivant dans le cadre de la réhabilitation de la route nationale Lomé-Kpalimé (RN5). Ils traduisent la vision du gouvernement à travers la feuille de route 2020-2025 dont l’un des objectifs est de doter les différentes localités du pays d’infrastructures routières et d’assainissement modernes au bénéfice des populations.

La Rédaction