CEDEAO : un nouvel élan en faveur de la paix et de...

CEDEAO : un nouvel élan en faveur de la paix et de la sécurité

SHARE
Premier ministre Komi Sélom Klassou, présidant la réunion
Premier ministre Komi Sélom Klassou, présidant la réunion
image_pdfimage_print

La sous-région ouest africaine renouvelle son engagement d’en finir avec les conflits armés et autres actes terroristes qui menacent la sécurité et le développement des populations. La 36ème réunion du Comité des Chefs d’Etat-Major de la CEDEAO (CCEM) qui s’est ouverte ce mardi à Lomé devra en effet déboucher sur de nouvelles décisions afin de trouver des solutions aux problèmes liés à la paix et à la sécurité auxquels la sous-région reste confrontée.

C’est le Premier ministre togolais Komi Sélom Klassou qui a présidé l’ouverture de cette rencontre sous régionale qui intervient dans un contexte marqué par le développement de nouveaux foyers de conflits armés, l’essor du terrorisme, la multiplication d’actes de piraterie, la persistance du crime organisé et la circulation incontrôlée des armes.

participantsDans son intervention, le Premier ministre Komi Sélom Klassou a insisté sur la nécessité de mutualiser les énergies et expériences pour une plus grande efficacité d’action. Pour lui, cette 36ème réunion du CCEM permettra aux chefs des forces armées de poser des jalons et de déboucher sur des décisions équilibrées qui permettront à la communauté sous régionale de donner une impulsion nouvelle à la construction d’une architecture de paix et de sécurité.

« La rencontre de ce jour revêt toute son importance car elle constitue une occasion renouvelée, aux professionnels dévoués que vous êtes, et à travers l’organisation sous régionale qu’est le CCEM, de donner un nouvel élan à notre désir partagé de paix et de sécurité pour l’intégration effective et le développement harmonieux auxquels aspirent nos peuples », a-t-il ajouté.

Cette réunion des chefs d’Etat-major des pays membres de la CEDEAO permettra également de faire le bilan de la feuille de route de la 35ème réunion ordinaire et d’examiner la participation de la Communauté ouest africaine aux différentes missions de maintien de la paix dans les Etats ébranlés de la sous-région ouest africaine et du continent.

Cris DADA