Cohésion sociale et lutte contre les « fake news » : Des...

Cohésion sociale et lutte contre les « fake news » : Des journalistes formés à Atakpamé par la CEJUS

SHARE
Vue partielle des participants aux travaux
image_pdfimage_print

La Clinique d’expertise juridique et sociale (CEJUS) a organisé ce mercredi 27 octobre à Atakpamé, un atelier de formation sur les techniques de lutte contre la désinformation sur le Covid-19 et la prévention de l’extrémisme violent au Togo, à l’intention des journalistes des média publics et privés avec le soutien de  l’agence américaine pour le développement international (USAID Reward 2).

Le but est d’aider ces professionnels de médias à mieux maîtriser ces notions afin de donner des informations exactes en cette période où le gouvernement prône la vaccination pour préserver la population contre cette maladie qui est la Covid-19.

Ii s’agit également pour la CEJUS de donner aux hommes de médias, des éléments nécessaires sur la  notion de cohésion sociale en général et dans le cadre de la Covid-19 et l’extrémisme violent en particulier.

Selon les initiateurs, la notion de technique sur la désinformation de la propagation de la maladie à Coronavirus revêt une importance capitale pour les journalistes en ce sens que leurs rôles reviennent à analyser bien les faits par des vérifications afin de produire des informations vraies et utiles, une logique de travail qui est l’essence même du journalisme préventif et proactif face aux risques de désinformation et de conflits sociaux.

Ils ont invité les participants à une extrême vigilance face aux rumeurs et manipulations des informations dans la quiétude perpétuelle du professionnalisme.

Les journalistes ont été entretenus sur les points qui distinguent la désinformation, la mésinformation et l’information malveillante avec des juristes formateurs notamment Messieurs Badagbo Koffi et Lassey Adjevi-zan.

Les travaux ont été ouverts par le préfet de l’Ogou, Akakpo Edoh en présence du directeur exécutif de CEJUS, Kossi Dieudonné.

Depuis Atakpamé, Evrard Nomanyo