Commune Kloto 1 : Débat sur les grands défis de l’exercice 2021

La première session ordinaire de l’année 2021 de la Commune Kloto 1 s’est ouverte mercredi 31 mars à Kpalimé. Au menu des travaux, l’adoption du budget primitif de la Commune et des échanges sur les grands défis liés au développement de l’économie locale, dans un contexte marqué par la pandémie de la Covid-19.

« La situation actuelle liée à cette pandémie a ralenti les activités économique de notre commune, ce qui n’est pas sans conséquence sur les recettes et surtout sur le vécu quotidien de nos concitoyens », a indiqué le maire de la Commune, M. Winny DOGBATSE.

Le budget primitif de la commune, exercice 2021 adopté s’équilibre en recettes et en dépenses à 326 725 514 F CFA reparti en deux sections notamment le fonctionnement évalué à 309 999 618 F CFA, et l’investissement qui s’élève à 85 378 396 FCFA avec une subvention d’investissement de 16 725  896 FCFA de la part de l’Etat au titre du Fonds d’appui aux collectivités territoriales (FACT).

Au chapitre des débats, les échanges et discussions des membres  du Conseil municipal ont porté sur plusieurs sujets liés aux défis de l’exercice 2021.

Au rang de ces sujets, figurent la mobilisation des ressources, les travaux de construction des infrastructures marchandes et routières, les travaux de relocalisation du marché central (toilettes, électrification, adduction d’eau…), le fichier des contribuables, la diversification de la commission permanente des affaires économiques en de sous commissions sous la présidence  des élus afin de booster l’économe de  la commune entre autres.

« Les chantiers qui s’ouvrent devant le conseil municipal sont énormes », a fait savoir le maire de la Commune, invitant les conseillers municipaux et tous les autres acteurs à se mobiliser afin de relever les défis.

Winny DOGBATSE a en outre appelé à la responsabilité de ses collaborateurs, afin d’assurer pleinement leurs obligations en qualité qu’élus locaux, surtout en ce qui concerne leur rôle de maintien d’ordre pour toutes les questions liées à l’assainissement, l’insalubrité, l’incivisme des citoyens, pour le bien de la commune.

Il a par ailleurs invité les opérateurs économiques et les contribuables de la commune à honorer leur engagement, en payant leurs taxes et impôts, afin de permettre à la municipalité d’engranger des recettes pour réaliser les projets de développement en faveur de la population.

Précisons que les travaux de cette session ont été lancés par le préfet de Kloto, Bertin Koku ASSAN.

David S.