Le Conseil d’Administration du MCC soutient le programme THRESHOLD du Togo

Le Conseil d’Administration du MCC soutient le programme THRESHOLD du Togo

SHARE

Le Togo pourra très prochainement bénéficier des subventions au titre du programme Threshold du Millennium Challenge Corporation (MCC). En effet, lors de la 3ème session ordinaire du Conseil d’Administration du MCC tenue le 27 septembre dernier à Washington, l’équipe en charge du programme pour le Togo est autorisée à procéder aux négociations avec le Gouvernement en vue de la finalisation de l’accord de financement.

« Le Conseil a exprimé son soutien aux réformes ambitieuses auxquelles le gouvernement du Togo s’est engagé dans le cadre de l’assistance du MCC dans les domaines d’importance cruciale à savoir les technologies de l’information et de la communication (TIC) et le régime foncier », indique un communiqué publié par l’institution.

Le même document souligne que les événements récents survenus au Togo témoignent de l’importance de ces réformes afin que le pays puisse continuer son chemin vers une société plus ouverte et inclusive avec une économie axée sur le marché et portée par le secteur privé au bénéfice de tous les citoyens.

Selon les informations, les négociations pourraient intervenir entre les mois d’octobre et novembre, conformément aux discussions tenues par la cellule MCA-Togo avec la partie américaine ce 28 septembre 2017.

Tout de même, le MCC compte suivre de près l’évolution de la situation politique actuelle du Togo quant à la garantie des droits politiques et des libertés civiles en faveur des citoyens. Ceci au regard de l’importance des indicateurs de gouvernance dans l‘éligibilité des pays au programme.

Il faut rappeler le « Threshold » est un programme de subvention du MCC conçu pour assister les pays qui ont démontré leur engagement à améliorer leur performance en termes de bonne gouvernance, de liberté économique et d’investissement dans le capital humain.

Le programme Threshold du Togo dont le montant est estimé à 35 millions de dollars US, vise à atteindre deux objectifs : d’abord l’amélioration de l’accès aux TIC pour tous les Togolais et ensuite l’amélioration de la formalisation de l’accès à la terre, en légitimant les droits fonciers coutumiers et en élargissant l’accès inclusif à la terre.

C’est en décembre 2015 que le Togo a été sélectionné par le conseil d’administration du MCC comme pays éligible à l’élaboration d’un programme Threshold suite à la validation de 10 indicateurs requis sur les 20. En 2016, le pays a validé douze (12) indicateurs avec pour la première fois, l’indicateur de corruption contre cinq indicateurs en 2013.

Cris DADA