Construction de la nouvelle Assemblée nationale: tout est en place pour le démarrage des travaux

Il y a quelques mois, la Chine et le Togo s’engageaient dans un accord pour la construction d’un nouveau palais de l’Assemblée nationale au Togo.

Les choses sont allées vite et ce mardi, le président de l’Assemblée nationale, Dama Dramani et  l’Ambassadeur de Chine au Togo ont visité le chantier devant abriter le nouveau siège de l’Assemblée nationale.

Situé à Lomé, il s’agit d’un site de 9 hectares, où est déjà posé  un hangar  pour les matériaux de construction et plusieurs ouvriers sont déjà sur place.

D’un coût total de 12 milliards de francs CFA, les travaux seront réalisés par la société chinoise Yang Xu Nantong Group n°3 Construction Group Company limited. Elle a vingt-trois (23) mois pour sortir de terre ce joyau qui fera la joie des 91 députés togolais.

Le diplomate chinois s’est félicité que le travail préparatoire ait assez avancé. Selon lui, une fois construit, le nouveau palais de l’Assemblée nationale togolaise va apporter beaucoup de changements dans le travail des députés togolais.

« Nous avons remarqué que les efforts conjoints des deux parties et des techniciens togolais et chinois, le travail avance très bien. J’espère que l’Assemblée nationale du Togo aura dans les meilleurs délais un beau siège  pour améliorer les conditions de travail des députés pour le bien-être des Togolais », a-t-il précisé.

« Nous avons confiance que l’entreprise va accélérer les travaux pour respecter le planning déjà soumis aux autorités togolaises et nous attendons d’eux surtout une bonne qualité de la réalisation du patrimoine. Nous serons regardants pour tout ce qui va se passer ici », a-t-il déclaré de son côté le président de l’Assemblée nationale.

Il n’ pas manqué de saluer les bonnes  relations d’amitié et de coopération qui lient  le Togo et la Chine.