Contre l’extrémisme violent : De nouvelles orientations pour la Police togolaise

Contre l’extrémisme violent : De nouvelles orientations pour la Police togolaise

SHARE
image_pdfimage_print

Au regard du contexte sécuritaire actuel marqué par la montée de l’extrémisme violent dans la sous-région ouest africaine, la Police togolaise prend ses dispositions.

Les informations font état de ce que de nouvelles orientations sont en effet définies par la haute hiérarchie policière à l’endroit du personnel pour plus d’efficacité dans l’exécution de ses missions régaliennes.

Les nouvelles orientations ont été communiquées en milieu de semaine lors de la traditionnelle séance de travail trimestrielle de la Police nationale tenue à la salle de conférence de la Brigade motorisée à Lomé.

« Les agents devront monter d’un cran dans les contrôles et les vérifications, tout en restant animés d’une conscience professionnelle à toute épreuve, qui n’entache en rien leurs rapports avec la population, dont le concours à la co-production de la sécurité est plus que jamais requis », indique la Direction de la police.

En retour, les policiers ont réaffirmé leur engagement à faire preuve de détermination, de vigilance et de veille quotidienne dans l’exercice de leur fonction. Ils ont en outre promis ne laisser aucune chance ni occasion à toute personne qui serait tentée de troubler la paix et la quiétude des populations.

La séance de travail a été présidée par le Ministre de la Sécurité et de la Protection civile, Général de Brigade YARK Damehame. Il avait à ses côtés, le Directeur Général de la Police nationale, les Directeurs centraux, les Directeurs de régions, les Directeurs de secteurs, des chefs d’unités de police et des sous-officiers et autres agents de police de toute l’étendue du territoire.

La Rédaction